•  
  •  
  •  
  •  
  •  

A VOIR – Dans un documentaire intitulé Bien nourrir son cerveau disponible sur Arte, on découvre à quel point notre alimentation à un impact sur notre santé mentale. Dépression, agressivité, troubles de la mémoire pourraient être favorisés par la consommation régulière d’aliments transformés, selon les chercheurs.

Des chercheurs en neuro-nutrition ont révélé que nos humeurs dépendent aussi de ce que nous mangeons. Et cela commence dès la gestation. Une étude a démontré que des femmes enceintes se nourrissant de “junk food”, riche en gras, en sucre et pauvre en nutriments, ont donné davantage naissance à des enfants colériques.

Aux Pays- Bas, une expérience menée en prison a montré que des détenus qui ont consommé une alimentation riche en acide gras de type oméga-3 (présent dans le saumon, le maquereau, l’huile de lin, ou les noix par exemple) avaient des comportements moins violents que les autres.

Comment bien nourrir son cerveau ?

Les spécialistes interrogés dans le documentaire explique que le régime méditerranéen constituerait un remède pour notre santé mentale. Il est déjà recommandé pour prévenir les maladies cardio-vasculaires, mais il aurait également une influence positive sur la chimie de notre cerveau et lutterait contre les états dépressifs et les troubles de la mémoire. Les principes de ce régime sont basés sur un large consommation de fruits, de légumes, une grande consommation de poisson, une faible consommation de viande rouge, une abondance d’ail, d’oignon, de yaourt de brebis, d’huile olive, de noix et de graines. Des aliments qui seraient bon pour notre cerveau !

Alors êtes-vous prêts à changer votre alimentation pour votre bien-être ?

A lire aussi : Les nouveaux enjeux de l’alimentation engagée


  •  
  •  
  •  
  •  
  •