1AY2QAqAykk
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A LA TÉLÉ – Le documentaire d’Arte Cannabis : quand le deal est légal enquête, à travers le monde, sur l’économie du cannabis. Autoriser son usage, est-ce réellement une bonne solution ? Le débat est ouvert.

« Il y a beaucoup de pays qui travaillent là-dessus, beaucoup de pays qui le permettent. Il serait absurde de ne pas se poser la question. » Ce propos émane d’Édouard Philippe, qui accepte d’ouvrir le débat sur la potentielle ouverture au cannabis médical. D’après l’Observatoire français des drogues et toxicomanies, 45 % des Français ont déjà fumé du cannabis et 11 % d’entre eux en ont déjà consommé au cours de l’année en cours.

De nombreux pays, comme la France, ont adopté des lois répressives pour interdire tout usage (transport, culture, possession et vente). D’autres, au mœurs plus libérales, ont plutôt dépénalisé la possession du cannabis et autorisé son usage à des fins thérapeutiques. D’autres, encore, l’ont rendu légal comme en Uruguay, en 2014, pionnière en la matière. Aux États-Unis, cinq États ont autorisé l’usage récréatif du cannabis. Et notamment pour mieux contrôler les filières du crime.

“La dépénalisation du cannabis peut enrichir les plus riches”

Arte a diffusé, ces derniers jours, un long documentaire sur la question. Le réalisateur Xavier Deleu a fait un tour du monde pour enquêter et étudier chaque système, et interroger l’ensemble des acteurs.

D’abord, les opposants à la légalisation comme Kevin Sabet, conseiller de plusieurs présidents des États-Unis, selon lequel rendre légal le cannabis peut “enrichir les plus riches”. Ensuite, les partisans du oui à la marijuana qui estiment, entre autres, que la pénalisation fait ressortir les inégalités sociales dans le pays. Exemple : les Afro-Américains qui ont plus de chance de se faire contrôler par la police que les autres.

On entend aussi des membres du marché noir sous la menace d’une éventuelle légalisation. L’auteur du docu file aussi dans certains pays européens, notamment aux Pays-Bas où l’usage et la revente de cannabis sont règlementés mais non légalisés. Une chose est sûre, avec ce documentaire, nos idées préconçues partent… en fumée.

Documentaire à voir sur Youtube jusqu’au 1er juin et rediffusé le mercredi 1 mai sur Arte, puis en replay


  •  
  •  
  •  
  •  
  •