INITIATIVE LOCALE – Le festival Terres du Son, près de Tours, aura lieu les 6,7 et 8 juillet 2018. Un festival axé musique, mais aussi développement durable, avec la mise en place, cette année, d’un défi pour récompenser les éco-gestes.

Chaque année, le festival Terres du Son réunit entre 40 et 50 000 personnes, début juillet, au Domaine de Candé, à Monts, près de Tours. Côté musique, on y verra, cette fois, notamment, Juliette Armanet, Calypso Rose, Amadou & Mariam, Roméo Elvis ou encore Feu ! Chatterton. Mais au-delà des réjouissances musicales, les organisateurs revendiquent aussi les aspects écolos de l’événement.

« Cela est dans notre ADN de sensibiliser autrement qu’en jouant sur la culpabilité », affirme Julien Macou, en charge des partenariats associatifs et privés pour Terres du Son. « Nous calculons notre impact carbone, nous avons une politique de réduction des déchets et un village associatif gratuit, avec des stands de restauration approvisionnés en produits locaux », ajoute-t-il, tout en reconnaissant qu’un événement d’une telle ampleur n’est jamais sans impact sur l’environnement.

Des défis et des rencontres entre deux concerts

Pour sa 14e édition, pour « toucher un autre public » que les personnes déjà sensibles aux enjeux écologiques, le festival a décidé de s’appuyer sur le numérique. Tout est parti d’une rencontre avec les créateurs de Civitime, qui cherchent à encourager les comportements responsables en entreprise grâce à un jeu. Avec les organisateurs de Terres du Son, ils ont décidé de créer le défi « Eco-festivalier engagé ».

Aperçu de l’application :

Concrètement, les festivaliers pourront participer à un certain nombre de défis, en flashant des QR codes témoignant de leurs éco-gestes ou en participant à des quizz. Ils sont incités notamment à venir à vélo avec l’opération « Pédalons jusqu’à Terres du Son », à récolter des mégots, à participer à des ateliers, par exemple autour du compost, ou encore à rencontrer des associations. Car le but est aussi de renforcer les liens entre les associations et les festivaliers. Entre deux concerts, les festivaliers pourront ainsi rencontrer des associations liés à l’alimentation et l’agriculture, des associations engagées dans la réduction des déchets, l’énergie, la biodiversité ou encore la solidarité.

Côté lots, pour ceux qui remporteront le plus de points, il y aura, chaque jour, des sweats, des tee-shirts, des tote bags, des cartes de paiement K7 préchargées et des compils à gagner. Sur l’ensemble des 3 jours, seront en jeu un pass pour Terres du Son « à vie » et des pass VIP et 3 jours pour l’édition de l’an prochain. Que le meilleur gagne !

À lire aussi : We Love, côté green 


Commentaires