Le beau temps est de retour cette semaine, l’occasion de ressortir le vélo de la cave ? Pour la sortie de la nouvelle édition du livre Le pouvoir de la pédale du journaliste Olivier Razemon, UP vous propose de réviser vos connaissances sur la petite reine. Jouez et brillez en société !

Dans son livre paru chez La rue de l’Échiquier, Olivier Razemon montre que le vélo a été inventé par des bourgeois, histoire de s’amuser. Le concept – pédaler – a rapidement plu et la pratique s’est popularisée, jusqu’au moment où la voiture a dépassé la bicyclette et chacun a troqué le guidon pour le volant. Le journaliste revient sur l’histoire du deux-roues non motorisés, sans oublier de casser les idées reçues. Il démontre que faire du vélo permet de rester en bonne santé… et permet à l’administration de faire des économies.

Hop, testez vos savoirs sur la selle, la pédale. Ne freinez pas, accélérez la cadence pour arriver au bout du questionnaire.

Qui a inventé le premier deux-roues ?

Karl Drais von Sauerbronn est un savant un peu fou « ayant étudié les mathématiques, la physique et l’architecture », écrit Olivier Razemon dans Le pouvoir de la pédale. « Cet inventeur, natif de Kalsruhe, imagine plusieurs appareils qui passent plus ou moins à la postérité . En 1817, il met au point une machine à courir (Laufmaschine) composée de deux roues, d’une selle et d’une forme de guidon. Tout y est, sauf les pédales. » On parle de la draisienne en France. Ernest Michaud invente la pédivelle, qui va devenir la pédale : c’est une barre qui sert à poser ses pieds dessus sur l’ancêtre de la bicyclette, le vélocipède. John Boyd Dunlop est le fondateur d’une compagnie de pneu qui porte encore son nom.

Au tout début, le mot « bécane » est utilisé pour parler…

Le mot bécane vient de l’argot « becant » qui signifie « un oiseau dont le sifflement a été comparé à celui d’une machine à vapeur », écrit le journaliste Olivier Razemon. D’où l’univers ferroviaire.

Les femmes ont le droit de porter des pantalons à condition de tenir à la main le vélo ou le cheval depuis une circulaire qui date de...

En 1896, la militante des droits des femmes américaine Susan B. Anthony eut ce mot, citée par Slate. "La bicyclette a fait plus pour l'émancipation des femmes que n'importe quelle chose au monde. Je persiste et je me réjouis chaque fois que je vois une femme à vélo."

En 2010, selon une étude de la Direction générale des transports de l’Union européenne, 53 % des trajets se font en voiture. Quelle est la part des trajets effectués en bicyclette en Europe ?

22 % des trajets se font à l’aide des transports en commun, 13 % à pied et 7 % en pédalant (sans oublier les 2 % en moto en scooter).

Les Pays-Bas sont les champions des déplacements à vélo, 31 % des trajets s’effectuent sur une selle. Mais qui est le deuxième pays ?

19 % des trajets des Hongrois se font en vélo. En France, c’est 3 %. Si on prend la part modale (la part des trajets de chaque mode de transport), la sécurité des routes, le développement du cyclotourisme, les ventes de deux-roues et la force du militantisme, le Danemark arrive en tête, devant les Pays-Bas et la Suède. La France est 12e. (Source : la fédération européenne de cyclistes)

Quel est le pays où les déplacements en voiture sont les plus importants ?

Le trio de tête : République Tchèque, Slovénie, Lettonie. Le livre d’Olivier Razemon nous apprend aussi que ce sont les Grecs qui sont les champions des trajets en moto (7 %).

Où trouve-t-on le plus de trajets à pied ?

Le trio de tête, selon Le pouvoir de la pédale : Bulgarie, Roumanie, Estonie.

Combien de cyclistes meurent à Paris chaque année en moyenne ?

C’est un préjugé qui a la vie dure : le vélo, c’est dangereux. En 2009, six personnes ont perdu la vie. En moyenne, c’est 3 par an, et certaines années, personne. Mais ce n’est pas souvent le cycliste qui représente le danger, mais l’environnement dans lequel il se trouve pour pédaler. Exemple : entre 2006 et 2009, une seule personne a été tuée à la suite d’un accident avec un cycliste à Paris, contre une quinzaine d’utilisateurs de vélo qui ont été mortellement blessés par des véhicules, écrit Olivier Razemon.

En 2016, combien de cyclistes ont été tués en France ?

Le deux-roues n’est pas forcément plus dangereux en ville qu’à la campagne. 52 % des cyclistes sont morts en dehors des villes. En revanche, plus de 80 % des blessés à vélo l’ont été dans une agglomération.

20 millions de vélos neufs sont vendus chaque année. Quel est le pays qui en produit le plus ?

2,3 millions de vélos sont fabriqués en Italie. L'Allemagne et le Portugal complètent le podium. La France est 8e (720 000 unités produites) au classement européen. 3 millions de vélos neufs sont vendus en outre chaque année.

En France, 4,4 milliards de kilomètres sont parcourus en vélo chaque année, combien d’euros sont économisés par l’administration de la sécurité sociale ?

Selon le cabinet Indigo cité par le livre, cela résulte du fait que les cyclistes ont moins recours aux services sanitaires, car ils tombent moins malade. La productivité des personnes a tendance également à s'améliorer au travail s'ils se déplacent en vélo.


Commentaires