INITIATIVE LOCALE – Inciter au tri pour dynamiser la vie locale ? C’est le pari d’Olivier Pourchau qui, avec le programme Utile Ici, espère réconcilier les populations isolées avec le tri sélectif.

« L’objectif d’Utile Ici est de travailler avec les habitants et les collectivités pour inciter au geste de tri dans les zones compliquées, notamment en villes où les bailleurs sociaux sont soumis à d’autres problématiques. » Olivier Pourchau, fondateur et gérant de Viarep, société de conseil auprès des collectivités pour la gestion des déchets, milite à sa manière pour une gestion vertueuse des ordures ménagères dans les milieux prioritaires. Il travaille depuis presque 3 ans, en collaboration avec Boréal Ecocir – entreprise spécialisée dans la collecte des emballages pour réutilisation et recyclage, sur le programme Utile Ici. Le principe : pour tous déchets ramenés dans un point de collecte dédié, chaque citoyen se verra attribué des points lui donnant accès à des biens ou des services locaux.

« C’est un moyen de gratifier et de consommer localement des biens et des services de territoires, explique ce défenseur de l’environnement et du tissu local, on lie un geste environnemental à d’autres gestes ou actions de la collectivité. » Olivier Pourchau prend notamment pour exemple la ville de Pékin, où les habitants peuvent depuis 2012 échanger des bouteilles en plastique contre des tickets de métro, dispositif qui mêle astucieusement solidarité et environnement.

À lire aussi : Avec Yoyo, gagnez des cadeaux en recyclant vos déchets

Des espaces de collecte inspiré des conciergeries

Le comptoir du verre, à Denain, permet la collecte et redistribution directe aux producteurs de bouteilles de verre.Pour l’instant, un 1er kiosque de collecte a été installé par Boréal Ecocir à Denain, ancienne cité minière de la banlieue de Valenciennes considérée comme une des villes les plus pauvres de France. Ce “Comptoir du verre” permet aux habitants des environs de déposer les consignes de verre, réutilisées par des producteurs partenaires, en échange de bons d’achat. Ainsi, le point de collecte évite l’étape recyclage par un réemploi direct du contenant.

Avec Utile Ici, Olivier Pourchau espère aller plus loin, notamment avec son idée de “conciergeries”. Ici, pas de référence aux prestations de service en entreprise, mais plus à des espaces collectifs dans les barres d’immeubles, et autres lieux urbains isolés des commerces et des infrastructures. « On apporte ses déchets dans des espaces dédiés, d’anciens commerces dans les villes moyennes ou en banlieue, par exemple, où le tri donne droit à des points que l’on peut utiliser directement par ailleurs là où les acteurs de l’économie sociale et solidaire du coin proposent des biens et des services. »

Le projet répond aux enjeux inhérents aux zones sensibles, comme l’absence de commerces de proximité, la difficulté de la collecte pour les collectivités, ou même le coût des charges pour les habitants en situation difficile. Et, en même temps, entend favoriser l’émergence de services locaux et sensibiliser à des pratiques écologiques ! Utile Ici se veut, conclut Olivier Pourchau, un outil « fait par, avec et pour la collectivité ».

Olivier Pourchau d’Utile Ici a été finaliste de la première édition des Trophées UP le mag – Alternatives Économiques dans la catégorie Mixité. En savoir plus.


Commentaires