LA QUOTI DU SAMEDI – Parce que de nombreuses solutions locales méritent d’être mises en lumière, UP le mag vous propose de retrouver, chaque samedi, un focus sur une initiative solidaire et durable… en région !


Après les colocations entre étudiants, les colocations intergénérationnelles, une autre forme de logement partagé émerge en France. Certains seniors, plutôt que de vivre seuls, décident d’emménager ensemble, comme en région lyonnaise, où des personnes âgées de plus de 50 ans ont créé une coopérative pour éviter d’aller en maison de retraite.

C’est sa voisine octogénaire qui lui a donné l’idée de se lancer. « Elle était mobile, sortait régulièrement pour rencontrer des gens, explique Marie Magne, cofondatrice de LocaSeniors. Mais de la voir seule était un peu triste…» Elle a donc sauté le pas grâce à l’aide de son mari, développeur web.

L’intérêt du site, sorti au début de l’année 2017, est de mettre en relation des jeunes seniors, âgés de 55 à 70 ans, pour qu’ils se rencontrent et forment, pourquoi pas, une colocation. Près de 100 personnes ont déjà créé un compte sur la plateforme. La plupart d’entre elles cherchent un logement partagé. Elles sont encore peu nombreuses à proposer leur habitation pour accueillir une ou des colocataires. « Il s’agit aussi, en grande majorité, de femmes », ajoute la fondatrice de LocaSeniors.

À lire aussi : Un appartement en coloc’ contre un projet solidaire

Cela commence à bouger

Les utilisateurs peuvent échanger sur le site via des messages privés, rédiger une présentation d’eux-mêmes, parler de leurs préférences sur leur profil, comme sur un réseau social. Or, les initiateurs de LocaSeniors, qui se trouvent dans le Val d’Oise, en région parisienne, privilégient le contact humain. Ils souhaitent organiser des apéros pour que les prétendants à la colocation discutent entre eux. La première date proposée ? Le 10 mars, à Paris.

En France, ce type de logement partagé reste méconnu. « Des coloc’ de seniors, on en voit davantage dans les pays anglo-saxons et dans le Nord de l’Europe, pas encore chez nous », explique Marie Magne. Or, selon elle, « ça commence à se développer ». Tant mieux : pour l’Insee, dans trois ans, 26 % de la population atteindra l’âge de 60 ans et il seront 32 % en 2050. Alors, sur la toile, quelques plateformes se positionnent, comme Colocation-adulte, et proposent à des mères ou des pères, dont les enfants viennent de quitter le logement familial, ou à des pré-retraités de se regrouper pour former des coloc’.

À lire aussi : Coloc’ intergénérationnelle : tout le monde y gagne

Une coloc’… pour éviter la maison de retraite

En premier lieu, les motivations peuvent être financières, puisque les frais du loyer et des charges sont partagés. Mais il n’y a pas que ça. D’après Marie Magne, les candidats ont également “cette envie d’éviter l’isolement, de rencontrer de nouvelles personnes, de tisser du lien social“. Par ailleurs, « il est possible que certains recherchent un ou une partenaire », sourit Marie Magne, qui assure ne pas encore connaître les raisons qui ont poussé les internautes à se créer un compte sur son site, mais qui s’est documentée pour se lancer.

Vidéo de présentation du site LocaSeniors

À Vaulx-en-Velin, par exemple, une équipe de seniors a formé une coopérative d’habitants pour personnes vieillissante, et fait construire un immeuble de quatre étages éco-responsable. Au fond, le but du jeu pour les initiateurs, interrogés par France 3 : éviter la maison de retraite et s’auto-gérer. Ils ne veulent pas « faire chier les enfants », dit l’un d’eux à la chaîne de télévision. Or, la conception de cette structure solidaire et partagée n’a pas été une mince affaire, comme l’a raconté We Demain. Cela a même été un défi qui a duré près de neuf ans… Mais, ce qui compte, c’est que leur rêve s’apprête à devenir réalité.

Couv_UP11_recentreeCe sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article “L’enjeu des relations entre générations, c’est la solidarité” dans la 11ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 3 Avis

Commentaires