Encore peu connu en France, le concept des concerts en appartement émerge doucement. Une plateforme permet aux musiciens de tenter l’expérience, pour vivre la musique autrement.

Concert en appart’, c’est un site qui fait le lien entre des musiciens et des particuliers souhaitant vivre la musique autrement… dans leur salon ! Surnommé « le concierge », l’homme derrière cette initiative se remémore les débuts. Aujourd’hui, à 35 ans, il s’est lancé dans l’aventure après avoir retrouvé un ami d’enfance.

« Il a essayé et adoré ! Ça n’a rien à voir avec les premières parties et les bars, où les gens sont moins attentifs. Un artiste peut avoir plus d’impact sur de petits groupes de personnes », raconte le concierge, avant d’ajouter : « On a alors constaté qu’il n’y avait pas de plateforme pour mettre en relation les groupes aux particuliers. »

« Le public interagit avec le groupe »

Sur le site, c’est très simple. Vous choisissez la ville, le style, le prix au forfait (entre 150 euros et 300 euros environ) ou au chapeau (tarif libre), la taille du groupe et même le « volume », à négocier avec vos voisins ! Un concept qui plaît. D’ailleurs, c’est ce qu’ont offert des jeunes à leurs parents pour leur anniversaire de mariage. « Il n’y avait que deux musiciens et le couple. Je trouvais l’idée assez sympa avec un aspect rencontre intimiste. Concert en appart’ permet au public d’interagir avec le groupe. »

Pour le moment, l’initiative recense un peu moins de 500 groupes en France. Un chiffre qui s’apprête à augmenter au vu des nombreuses demandes d’inscription de musiciens rock, électro, jazz… L’accès n’est pas garanti à tous. « Il n’y a pas de direction musicale spécifique et je ne sélectionne pas forcément un groupe que j’aime, mais, en revanche, il y a la qualité. Ce sont des personnes sérieuses dans leur projet, et c’est aussi pour ça qu’on privilégie les auteurs-compositeurs, les personnes autonomes, pro et semi-pro », explique le concierge.

Soutenir les artistes

La formule commence à faire son chemin, de Paris aux grandes villes de province. Parmi les plus actives, on compte Toulouse et Lyon. « Les gens cherchent à vraiment soutenir l’artiste, même s’ils ne sont pas forcément fans », nous explique-t-on. Une aide qui passe par le prix de la prestation, par l’achat d’EP à la fin du concert, des discussions, d’une petite contribution au chapeau, mais aussi en leur permettant de se faire connaitre autrement. Le rappeur BraV vient de clore une tournée de concerts en appart’. Une quinzaine de dates en tout, complétée avec des concerts plus « conventionnels ». Le concept ne va peut-être pas révolutionner le monde de la musique, mais grâce à cette approche, il le rend plus humain.

“Charly et sa drôle de dame”, ami d’enfance du concierge, revient sur le concert en appart’.

Crédit : YouTube, Charly et sa drôle de dame. 

Magazine UP le mag n°12Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article “ça bouge du côté des festoches !” dans la 12ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 3 Avis

Commentaires