Tout le monde connaît Uber. Le leader du VTC, qui a largement bousculé le secteur des taxis, propose désormais de commander des voitures hybrides ou électriques. Une manière de répondre aux exigences des consommateurs.

Depuis début juin, le leader sur le marché des VTC s’est décidé à rouler de manière plus responsable avec le lancement d’uberGREEN. Actuellement en phase test à Paris intra-muros, cette option devrait s’élargir prochainement à la région parisienne et d’autres villes françaises. À l’international, uberGREEN existe déjà au Portugal et en Afrique du Sud, tandis que des voitures hybrides ou électriques sont d’ores et déjà disponibles dans de grandes villes comme Londres, New-York ou encore San-Francisco.

« Vers une mobilité partagée et plus écologique »

« Pour le moment, comme c’est un projet pilote, nous commençons avec plusieurs centaines de voitures », explique un porte-parole Uber France. « UberGREEN est un projet auquel nous croyons beaucoup, car les attentes des Français sont fortes, qu’il s’agisse des partenaires chauffeurs comme des passagers. »

« Chez Uber, nous sommes convaincus que la mobilité du futur se fera par les véhicules propres, respectueux de l’environnement et qui participent à la lutte contre la pollution. uberPOOL et uberGREEN sont autant d’avancées vers une mobilité partagée et plus écologique, dans l’intérêt de tous », ajoute-t-il.

En effet, avec uberPOOL (qui permet de partager le véhicule commandé avec d’autres personnes), la compagnie met en avant la réduction des émissions de CO². Entre 2015 et 2016, le service aurait permis d’économiser 1 million de kilomètres de conduite, « soit environ 60 000 litres d’essence et plus de 127 tonnes d’émissions de CO² » peut-on lire sur son site. Si uberPOOL permet également de payer moins cher son transport, uberGREEN est facturé au même prix qu’un uber classique. Pour tester cette option à Paris, il suffit de faire la même manipulation sur l’application que pour commander n’importe quel uber. Vous pouvez alors choisir le véhicule « green » le plus proche.

Comment ça marche ? Crédit : UberGREEN

Comment ça marche ? Crédit : UberGREEN

Des hybrides et des électriques

Le parc de ces véhicules « green » est divisé entre les hybrides et les électriques. Un modèle Nissan Leaf 100% électrique aurait une autonomie réelle de 200 km. Différentes méthodes de recharge existent. La plus rapide permet de recharger le véhicule à 80% en seulement 30 minutes, ce qui permet de ne pas perdre de temps (et de clients). Par contre, les bornes de recharge plus classiques proposent une recharge à 100% en 8h environ, et requiert seulement de l’anticipation pour ne pas avoir de problème.

Jusqu’à présent, « les retours usagers sont très bons, affirme une personne du service de communication de Uber France, ils sont contents de pouvoir contribuer à leur manière au développement d’une ville et d’un monde plus écologique et responsable ».

Magazine UP le mag n°12Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article “Les taxis s’engagent pour la planète” dans la 12ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 0 Avis

Commentaires