Ce samedi 30 avril, c’est la journée de l’accessibilité ! L’occasion de revenir sur E-FABRIK’. Un projet unique qui réunit jeunes et personnes en situation de handicap pour réaliser, ensemble, des solutions concrètes répondant à un problème technique rencontré par une personne en situation de handicap.

Le défi E-FABRIK’ se déroule en plusieurs étapes. Il commence toujours par une rencontre : celle d’une personne en situation de handicap avec deux jeunes. Au fil des échanges, ces trios vont déterminer, ensemble, le problème ressenti par la personne en situation de handicap puis essayer de trouver une solution. Par exemple : un problème d’ergonomie de fauteuil, la difficulté d’exprimer ses émotions ou encore d’ouvrir une bouteille d’eau.

Deuxième étape : grâce aux outils du numériques (imprimante 3D, découpeuse laser, fraiseuse numérique…) mis à disposition dans des ateliers tels que des fablabs, ils vont essayer de créer, ensemble, une solution répondant à ce problème.

Pour aller plus loin : Retrouver l’interview de Camille Bosque spécialiste des FabLabs lors des UP Conférences

«Le but de ce défi est de permettre de vraiment s’approprier les outils du numérique, aller au-delà de la découverte», explique Vanessa Mignan, de l’association d’éducation populaire Traces, à l’origine du projet, avec l’association Les Atomes Crochus. Plutôt qu’une simple formation théorique sur les outils numériques, cette initiative permet aux jeunes de s’impliquer dans un projet concret… et en plus utile !

La vidéo de présentation du projet E-Fabrik’

Fabriquer des outils pour le quotidien

Pour faire face aux problèmes techniques des personnes en situation de handicap, les outils numériques peuvent en effet être une précieuse ressource. Dans le cadre du programme E-FABRIK’, des jeunes de l’association Science Ouverte ont par exemple fabriqué, à l’aide d’une une imprimante 3D, une tige rétractable permettant à une personne en fauteuil roulant d’ouvrir les fenêtres de son foyer.

Pour aller plus loin : retrouvez l’interview de Nicolas Huchet, qui a inventé sa propre main bionique

Chaque défi réunit une structure, travaillant avec des personnes en situation de handicap, un espace numérique et, soit une organisation de jeunesse (pour les 11-18 ans), soit des personnes lancées individuellement (18-25 ans). Les équipes d’E-FABRIK’, elles, accompagnent la création en proposant des ateliers et en facilitant les échanges.

Des tutos pour tous

Pour le moment, le défi E-FABRIK’ se tient uniquement en Ile-de-France. Les inscriptions à titre individuel pour la 1ère édition viennent de se terminer. Une grande fête réunira tous les participants le 8 juillet afin de présenter les prototypes. Mais les initiateurs d’E-Fabrik préparent déjà la 2e édition et se disent enthousiastes à l’idée d’exporter le concept dans toute la France !

En attendant, chacun peut consulter les tutoriels et la présentation des différents projets, qui sont tous en open-source (licence libre). De quoi donner des idées à tous, et pourquoi pas, l’envie à certains de se lancer ?

Ce sujet vous intéresse ? Retrouvez l’article “Audrey Sovignet facilite la voie(x) de l’accessibilité” dans la la 11ème édition d’UP le mag Couv_UP11_recentree

Dossier spécial : “En 2016, quelle place pour le grand âge ?”

Retrouvez les rubriques du magazine : UP AND CO, ILS CHANGENT LE MONDE, JE CHANGE MA FAÇON D’ÊTRE ainsi que la nouvelle rubrique ENTRE NOUS, dédiée au mieux vivre ensemble, en partenariat avec Respect mag.

-> Découvrir le sommaire

-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 2 Avis

Commentaires