De nombreux supermarchés jettent des denrées alimentaires avant leurs dates limites de consommation. Comment lutter contre ce gaspillage ? Les glaneurs se servent directement dans les poubelles.

En chiffre, 10 % du gaspillage alimentaire provient des enseignes de la grande distribution. Chaque année un supermarché gaspille 197 tonnes de nourriture. Pour éviter ce type de gaspillage, le mouvement des « Gars’pilleurs » fouillent les poubelles des supermarchés. Fruits, légumes, yaourts, produits frais…des tonnes de produits, pourtant encore comestibles sont jetés chaque jour.

On les appelle aussi les glaneurs, le glanage étant un droit remontant au Moyen-âge consistant à récupérer dans les champs les épis oubliés par les moissonneurs. “Maintenant que les supermarchés sont partout, on ne glane plus les champs, on glane les grandes surfaces”, explique Maxime, du mouvement des «Gars’pilleurs» de Lyon.

“J’ai mangé pendant un an grâce aux poubelles de Monoprix, en bas de chez moi”, confie   Agathe, “glaneuse». “Je mange beaucoup plus varié depuis que je fais les poubelles!”, estime pour sa part Cécile.

Des braderies solidaires

Les glaneurs organisent parfois des braderies de leurs produits. Et sans grande surprise, elles connaissent un grand succès. Quand ils franchissent les portails des supermarchés pour accéder aux poubelles, les glaneurs agissent dans l’illégalité, mais aux yeux de tous, c’est surtout l’attitude des commerces qui est choquante : “Je ne comprends pas qu’aujourd’hui on puisse jeter”, se désole Katib.

La grande distribution n’est pas la championne du gaspillage. Nous sommes les plus gros gaspilleurs. Les ménages représentent  70 % des produits jetés. Economiquement, un foyer perd environ 400 euros par an.

Pour lutter efficacement contre le gaspillage alimentaire : chassez vos vieilles habitudes !
–    Faites une liste de courses qui est en accord avec vos besoins
–    Ne jetez pas vos restes
–    Vérifiez bien la date de péremption de vos produits

Propos recueillis par l’AFP


Commentaires