Après s’être imposé dans le secteur des fruits et des légumes, le bio s’attaque au marché de la viande. Même si elle reste plutôt chère, de plus en plus de Français sont demandeurs de viande issue de l’agriculture biologique.

D’après un sondage publié par Interbev, 6 consommateurs sur 10 se sont déjà laissés tenter par la viande bio. 16% confient également en manger “dès qu’ils en trouvent”. Une nouvelle habitude alimentaire qui s’explique par les nombreux scandales qu’ont subis les grandes marques de viande.

Les éleveurs français ont même changé leurs habitudes. Ils ont augmenté de  9,67 % leur production de viande bio entre 2013 et 2014. La viande représente désormais  12% du marché du bio. Soit des ventes qui atteignent les 600 millions d’euros.  Un cas qui ne s’applique qu’à la viande bovine. Elle est la seule filière qui consacre deux tiers de sa production aux produits bio, suivie des porcins 9570 tonnes et des ovins 1145 tonnes.

Seul bémol ? L’accès à ce type de produits  est assez compliqué. Peu démocratisé,  il y a encore très peu de points de commercialisation. Vous pouvez toujours compter sur la grande distribution qui correspond à 51% des ventes de viande bio.  Malgré son prix : entre 30% et 50% d’écart avec une viande traditionnelle. 56% des Français estiment cet écart justifié. Une nouvelle grande victoire pour le commerce biologique.

info inspirante ?
Avis des lecteurs 0 Avis

Commentaires