Navi Radjou est devenu le porte-voix du « jugaad », un concept qui incite les entreprises à miser sur l’innovation et l’altruisme. Hyperactif, le Français d’origine indienne se démène aux quatre coins du monde pour convaincre du potentiel de chacun à bâtir un avenir plus ingénieux. Rencontre avec un optimiste à la détermination intacte.

De Pondichéry à la Silicon Valley, la route est longue. C’est pourtant le chemin parcouru par Navi Radjou, né dans la petite ville indienne en 1970. Son concept du jugaad a germé dans les rues de son quartier pauvre : « Mon enfance m’a beaucoup appris car il fallait improviser, se souvient-il. Là où j’ai grandi, la capacité de mes voisins à trouver des solutions avec peu de choses me fascinait. » Dernier d’une famille de sept enfants, Navi Radjou s’est vite passionné pour les langues étrangères. Ce n’est pas un hasard si celui qui parlait tamoul, anglais et français dès son adolescence se considère aujourd’hui
comme un « citoyen du monde ». Attiré par les voyages et les autres cultures, il rejoint la France en 1989. Un pays qu’il porte dans son coeur, puisqu’il finit ses études en informatique à Paris. « Il y a des entrepreneurs très talentueux en France, avec des idées novatrices. Mais ils manquent encore trop de confiance en eux. » Élève brillant, il se passionne pour l’économie, un domaine qui impacte directement le quotidien des gens. Déjà, lors de son Master en informatique à l’École centrale de Paris, l’actuel quadra s’imaginait « connecter et intégrer les gens à des projets ».

Inciter à la sagesse

En 1998, Navi Radjou décide de s’installer aux États-Unis. Attiré par le pays de l’Oncle Sam en raison de son dynamisme économique, il s’installe au coeur de la Silicon Valley, où il vit toujours aujourd’hui, dans la ville de Palo Alto. Son objectif ? Convaincre les dirigeants d’entreprises de la crédibilité de sa pensée, qu’il a récemment développée en détails dans son livre « Innovation Jugaad, Redevenons ingénieux » (éditions Diateino 2013). Une philosophie qu’il résume ainsi : « L’ingéniosité est à la base de l’innovation » Chercher des solutions simples pour consommer aussi bien, en produisant moins cher ? Ses livres comme ses conférences persuadent de plus en plus de responsables de lui faire confiance.

Lire la suite en vous abonnant à UP !


Commentaires