EN BREF – La France est en avance sur son temps, mais pas forcément dans le bon sens. Depuis le 5 mai 2018, les Français ont utilisé plus de ressources que leur territoire ne peut en produire. Le jour du grand dépassement est arrivé.

Le Global Footprint Network, réseau indépendant de chercheurs basé aux États-Unis, en Belgique et en Suisse, calcule chaque année le déficit environnemental de la planète – soit le moment où l’utilisation de ses ressources va au-delà de leur capacité à se renouveler. Si le point de non-retour pour l’ensemble de l’humanité arrive généralement en août, un rapport du WWF pointe l’avance de la France sur le sujet.

Le 5 mai serait donc la date du dépassement pour les Français. « En 2018, si toute l’humanité consommait comme les Français, elle aurait exploité l’équivalent des capacités de régénération de 2,9 Terre, estime WWF dans son rapport, un résultat bien au-dessus de la moyenne planétaire qui évolue ces dernières années autour de 1,7 Terre. Et bien entendu, très éloigné du niveau soutenable à l’échelle de notre seule planète. »

Une empreinte écologique qui augmente

Pascal Canfin, directeur général du WWF France, constate pour sa part dans l’introduction du document que « dans le pays qui a vu naître l’Accord de Paris sur le climat, l’empreinte écologique se dégrade depuis 2015 ». Une augmentation de 5 % sur cette période, due notamment à « une reprise des émissions de gaz à effet de serre dans les secteurs des transports, des bâtiments et de la production d’électricité (…) liée à un recours accru aux énergies fossiles ». Un des principaux leviers de cette surconsommation vient de la baisse du prix des carburants.
WWF a publié un rapport qui montre que la france a dépassé la capacité de ses ressources à se renouveler le 5 mai 2018.

Source : WWF

Le rapport met ainsi en avant la responsabilité des pays occidentaux – dits développés -, dans l’inversion des courbes de la biocapacité terrestre et de l’empreinte écologique de l’homme. Pour l’ensemble de l’humanité, le déficit écologique est apparu en 1970, quand un pays comme la France consommait déjà bien plus que sa biocapacité dès 1961, date des premières mesures du Global Footprint Network.

Commentaires