SOLIDARITE- L’association Utopia56  lance jusqu’au 17 décembre prochain une campagne de crowdfunding pour mettre à l’abri 80 adolescents migrants isolés. Ils sont actuellement des centaines à errer dans les rues de Paris, de Lille ou de Tours. 

« Notre objectif est de collecter 27 600 euros, c’est la somme qu’il nous faut  pour embaucher deux salariés à temps plein dont la mission principale sera de développer le réseau d’hébergement citoyen qui nous permet de mettre les mineurs étrangers à l’abri« , explique Valérie Le Bloa, cofondatrice de l’association Utopia56. En dix jours, l’association a déjà recueilli 75 % de la somme nécessaire pour financer cette action qui devrait sortir 80 jeunes de la rue. Ils viennent du Mali, d’Afghanistan ou encore d’Érythrée et, après avoir traversé la Méditerranée dans des conditions très difficiles, ces adolescents se retrouvent souvent livrés à eux-mêmes, une fois arrivés en France car ils ne sont pas forcément pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance.

Pour les protéger et leur offrir un peu de chaleur humaine en attendant que leur minorité soit validée par les autorités compétentes, l’association s’appuie sur un réseau de citoyens prêts à offrir gracieusement une chambre et des repas, à ces adolescents isolés. « Nous faisons signer une convention entre le jeune et la famille qui l’héberge. Tout ce dispositif est encadré par des bénévoles référents d’Utopie56″, précise Valérie Le Bloa

Une mobilisation née sur le terrain

L’association Utopia56 a été créée en 2015, en Bretagne, afin d’encadrer les bénévoles qui se présentaient spontanément dans la Jungle de Calais, pour apporter leur aide. L’association a ensuite géré le premier camp humanitaire ouvert à Grande-Synthe, près de Dunkerque.  Les bénévoles distribuent aujourd’hui des repas, collectent des vêtements et effectuent des maraudes pour mettre à l’abri les migrants vulnérables, et notamment les adolescents. L’association compte actuellement près de 7 000 adhérents et a déjà permis de sortir de la rue 200 mineurs étrangers. Utopia56 intervient à Lille, Lyon, Quimper, Saint-Brieuc et à Tours.

Vous souhaitez soutenir le projet : Au Chaud les Ados, d’Utopia56 ? Alors n’hésitez pas à  contribuer à sa concrétisation  à travers l’opération de financement participatif  jusqu’au 17 décembre 2017. 


Commentaires