•  
  •  
  •  

Après les bars à chats, un tout nouveau concept au poil débarque en France : le bar à chiens. Situé à Lille, le Waf est le premier établissement de ce genre à ouvrir en Europe. Un endroit bienveillant qui permet à chaque toutou, auparavant abandonné, de profiter de la compagnie d’amoureux des bêtes.

Pour créer ce bar d’un genre nouveau, Ophélie Poillon a également contacté la Direction départementale de la protection des populations (DDPP). « Mon activité étant toute nouvelle, il n’y avait pas de règlementations. La DDPP m’a donc donné des conseils et préconisations. La plupart tombent sous le sens. Par exemple, les chiens ne doivent pas avoir accès à la cuisine, les clients ne doivent pas les nourrir, il faut bien se laver les mains entre le moment de servir et de caresser un animal, etc. » @FRANCOIS LO PRESTI. AFP

Pour monter son projet, Ophélie Poillion a suivi toutes les préconisations de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) @FRANCOIS LO PRESTI. AFP

Jusqu’à décembre 2016, en France, seuls les chats avaient droit à leur café pour se faire chouchouter par les clients. Mais c’était sans compter sur Ophélie Poillion, une jeune entrepreneuse de 24 ans, qui a ouvert à Lille le premier bar à chiens d’Europe. « Je suis partie de deux constats. D’abord, beaucoup de gens aiment les chiens, mais n’ont ni le temps de bien s’en occuper, ni la place d’en avoir un chez eux. Parallèlement à cela, 60 000 chiens sont abandonnés chaque année en France. Mon idée était donc de pouvoir regrouper les chiens en manque de tendresse humaine et, d’autre part, les humains en manque d’affection canine, dans un même lieu. »

Une fois son Master « entrepreneuriat et management de l’innovation » en poche, Ophélie Poillon entreprend toutes les démarches pour donner vie à ce salon de thé baptisé le Waf. Après avoir récolté des fonds auprès de nombreux donateurs, elle lance une campagne de crowdfunding sur Ulule. Terminée en juillet 2016, cette cagnotte lui a permis de collecter plus de 5 500 euros nécessaires aux besoins (frais vétérinaires, de nourriture, et d’adoption) des neuf chiens de l’établissement, tous recueillis auprès d’associations animales.

À lire aussi : Soutiendrez-vous le Parti animaliste ?

Un café, un cookie, une adoption

Le Waf propose à ses clients un système de tarification un peu particulier. Chacun paye en fonction du temps passé, avec thé et café à volonté. « La première heure est à 6€, puis pour 2 heures 11€, et à partir de 3 heures c’est 5€ l’heure », détaille la gérante. Mais il est également possible de repartir avec l’un de ses compagnons à poil. « En ce moment, trois chiens sont proposés à l’adoption. Les six autres sont à nous, c’est-à-dire à Juliette et à Noémie qui m’aident dans la gestion quotidienne du Waf (promenades des chiens, accueil des clients, service…) et moi-même  », précise Ophélie Poillion qui, sur place, est aussi accompagnée par un éducateur canin.

14937220_545253619005606_4703923479014265782_n

La Waf Mobile ramène chaque soir les chiens chez Ophélie, ainsi que chez Noémie et Juliette. @LeWaf

Depuis l’ouverture, cinq chiens ont déjà trouvé une nouvelle famille. Parmi eux : Pépé, un vieux chien de 12 ans. « Nous pensions le garder pendant au moins un an, nous avons été bien surpris quand 5 jours à peine après son arrivée au Waf, une gentille bipède est venue lui faire un coucou et accessoirement, en est tombée amoureuse », se réjouit cette inconditionnelle amie des bêtes.

Un succès qui passe notamment par l’épanouissement communicatif du chien : « Souvent les gens s’imaginent les chiens de refuge comme de vieux chiens plein de puces, qui sentent mauvais ou qui sont agressifs. Alors que pas du tout ! Au Waf, ils voient que nos toutous sont adorables, sociables et heureux. Leur joie de vivre donne envie de les adopter. » Une initiative au poil qui, on l’espère, fera bientôt des petits dans toute la France.

couv_up13Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article « L214, l’avant-garde vegan » dans la 13ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !


  •  
  •  
  •  
Info inspirante ?
Avis des lecteurs 6 Avis

Commentaires