•  
  •  
  •  
  •  
  •  

À VOIR – Comment trouver son chemin dans un monde qui ne fait plus sens ? C’est la question à laquelle tente de répondre Agathe Bru et Romain Sanchez, deux jeunes diplômés âgés de 25 ans, dans ce documentaire indépendant, diffusé en exclusivité sur la plateforme IMAGO.

Ils sortent respectivement d’école de commerce pour elle, et de Sciences Po, pour lui. À la fin de leurs études, Agathe et Romain sont ébranlés dans leurs certitudes. La prise de conscience de l’urgence des enjeux écologiques et la découverte des récits de l’effondrement remettent en question un destin qui semblait tout tracé. “À 18-19 ans, je pensais que j’aurais un bon métier, que je gagnerais de l’argent et que tout irait bien. je me suis rendu compte que c’était plus compliqué que cela“, sourit Romain.

Agathe comprend après 5 années d’études que ce pourquoi elle a été formé, en école de commerce, est obsolète : “Je me suis rendu compte que la course à la croissance était précisément à l’origine de nos problèmes environnementaux.” La jeune femme tente un passage en entreprise en prenant un poste de chargé de “développement durable” et se heurte aux limites d’un poste “dont l’impact est limité au regard des enjeux à l’échelle de la planète“.

Le duo est en quête de sens. Mais comment trouver sa place dans un système qui ne fait plus sens ? Commence alors un cheminement intérieur qui prend la forme d’un documentaire. Foutu pour foutu. Les deux jeunes adultes décident d’aller à la rencontre de ceux qui réfléchissent, agissent autrement. “C’est un peu l’histoire d’une transition intérieure”, explique Romain.

Vincent Mignerot, interviewé par Agathe et Romain

S’engager dans une autre voie

On découvre au cours de ce chemin initiatique les visions de nombreuses personnes qui s’intéressent de près au sujet. L’expert des risques systémique et des stratégies de résilience Arthur Keller, Julien Devaureix du podcast Sismique, la présidente de Génération Écologie Delphine Batho, ou encore des porteurs de projets en permaculture ou en habitat alternatif. “Nous sommes submergés par les chiffres alarmants des scientifiques, mais nous ne savons pas quoi en faire”, relève Agathe.

La jeune femme assure que la réalisation de ce documentaire a amené des ouvertures. “J’ai envie d’apprendre à faire davantage de choses avec mes mains. Le travail du bois. Le jardinage. Ce sont des compétences qui amènent un résultat immédiat.”

Romain, lui, a retenu que, pour contribuer au monde, il fallait se demander ce qu’on avait à donner. Il pense aujourd’hui que le changement de système passera par la transformation des individus. ” Il y a de nombreuses croyances à déconstruire avant d’entamer, une transition durable plus respectueuse de soi et de son environnement“, ajoute-t-il.

Le documentaire est à découvrir sur la plateforme IMAGO.

A lire aussi : Une minute en vidéo pour changer le monde.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •