•  
  •  
  •  
  •  
  •  

Découvrez pourquoi la présence des arbres est importante en ville comme à la campagne. C’est notamment un peu de verdure utile pour se rafraîchir en période de forte chaleur.

Les arbres sont indispensables en période de canicule

Dans les villes, les bâtiments et le bitume ont tendance à « garder » la chaleur, insupportable en période de canicule, comme cette semaine, en France. Mais il y a des solutions et on peut lutter contre ce phénomène des îlots de chaleur… Notamment grâce à la présence d’arbres et d’espaces verts. Certaines municipalités l’ont bien compris : les zones boisées permettent de limiter les dégâts et de conserver un peu de fraîcheur, quand le mercure s’affole.

A lire aussi : Les forêts labellisées ne sont pas toujours protégées

Allez-y, n’hésitez pas à aller chercher un peu d’ombre, loin du cagnard de juin… Exemple, dans des zones de nature en pleine ville. On en trouve à Strasbourg, et, depuis peu, à Paris, qui a mis en place des squares où il est interdit de fumer. Dans cette ville, d’ailleurs, la mairie vous propose de planter des arbres près de chez vous. A Bordeaux, certains parcs fermeront plus tard cette semaine, vient d’annoncer la mairie via un tweet.

En raison des fortes chaleurs attendues cette semaine, les parcs de #Bordeaux seront ouverts jusqu’à 22h à partir d’aujourd’hui jusqu’à samedi soir. pic.twitter.com/A0meBQyluB— Nicolas Florian (@nflorian33) 24 juin 2019

…et sont intelligents

C’est l’histoire d’un forestier allemand qui a déclenché en nous l’envie de nous ressourcer, de rejoindre, au plus vite, une forêt, loin des bruits du quotidien. Le silence, rien que le silence, et quelques bruits d’oiseaux.

Peter Wohlleben, auteur du livre La vie secrète des arbres, nous a appris que les parents” arbres chapeautent la croissance des plus jeunes, en leur laissant peu de lumière pour qu’ils s’endurcissent, jusqu’à leur laisser la place. Les arbres ont des souvenirs et poussent même des « cris » inaudibles par l’oreille humaine.

A lire aussi : Découvrez les secrets des arbres

Luttons contre la déforestation

Depuis des décennies, on rase les arbres pour étendre notamment les espaces agricoles. Constat alarmant en particulier pour la biodiversité, en péril, dans de nombreuses zones. La flore est également en danger, autant que les forêts françaises. C’est ce qu’indique l’ONF, qui rappelle que la forêt produit certes du bois, mais qu’elle sert aussi à « protéger l’eau potable, à capter du CO2, protéger la biodiversité et à assurer des fonctions sociales et de sensibilisation ».

Mais les citoyens refusent la fatalité. Certains montent des projets de reforestation en Afrique et en Amérique latine, comme l’entreprise sociale Kinome. « Il faut mettre un terme à ce suicide collectif inconscient, nous glisse ce petit-fils de forestiers. Nous ne pouvons vivre sans les arbres. Ils nous offrent le gîte, l’eau, le couvert, les soins et nous inspirent. »

A lire aussi : Les forêts françaises meurent à petit feu

D’autres lancent des campagnes de financement participatif pour planter des arbres et reproduire d’anciens bois ayant disparu. Exemple dans le Tarn.

Dans les Vosges, l’entreprise Lucart, groupe d’origine italienne, propose une gamme de papier hygiénique fabriquée à partir de briques de lait ou de jus. Une initiative qui permet, chaque année, de sauver l’équivalent de 150 000 arbres.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •