•  
  •  
  •  
  •  
  •  

CULTURE – Les océans couvrent 71 % de la surface de la Terre. D’ores et déjà et dans les semaines à venir, plusieurs expositions sont proposées aux quatre coins de la France. Suivez le guide.

L’océan fascine, interpelle et inspire scientifiques et industriels pour concevoir des objets plus durables. Et, en même temps, c’est un monde mystérieux que l’on maîtrise mal. Selon les scientifiques, plus d’un million d’espèces marines seraient encore à découvrir. Seuls 13 % des espèces connues et répertoriées sont issues du monde marin et maritime.

UP vous proposera dans son prochain numéro de sauter dans le grand bain pour en savoir plus sur le monde merveilleux et méconnu des grandes profondeurs – jusqu’à 11 000 mètres séparent la surface de la zone la plus basse jamais explorée (la Fosse des Mariannes). En attendant, vous pouvez découvrir plusieurs expositions, qui mettent en lumières les richesses et les fragilités de l’univers marin, que l’homme exploite depuis plusieurs décennies.

“Océans”, à Paris

Dans la Grande galerie de l’exposition, à Paris, le Museum national d’histoire naturelle a mis en place l’exposition Océans pour inviter grands et petits à découvrir le grand bleu comme on ne l’a jamais vu. Un espace gigantesque et important puisqu’il absorbe… un quart du CO² émis par les activités humaines… notamment grâce aux organismes vivants et unicellulaires, les planctons, qui fournissent la moitié de l’oxygène de notre planète.

L’expo nous emmène en voyage, joue le guide dans les grandes profondeurs, où la lumière du soleil ne passe plus (tout est noir à plus de 200 mètres). On découvre des espèces méconnues, qui inspirent le monde industriel, chantre du biomimétisme.

En savoir plus : L’expo “Océans”, une plongée 20 000 lieues sous les mers

Quand ? Jusqu’au 5 janvier 2020.

“La mer XXL”, à Nantes

Pendant douze jours, Nantes vous fait découvrir les abysses et les secrets de nos mers et océans. Ils sont une source d’énergie, nous soignent, nous nourrissent, nous font rêver, nous rendent heureux et nous font vivre. L’exposition met l’accent sur l’importance de l’économie bleue. En France, l’économie maritime représente 340 000 emplois, qui produisent 83 milliards d’euros. L’objectif de doublement d’ici 10 ans est envisagé au niveau français.

L’expo proposera également des immersions en réalité virtuelle pour sensibiliser à la question des déchets, avec Surfrider. La mer XXL présentera également des projets visant à nettoyer les océans, où flottent des milliers et des milliers de tonnes de micro-plastiques. Et on pourra aussi y voir ou revoir le film Océans (2009) de Jacques Perrin, le parrain de l’expo.

Quand ? Du 29 juin au 10 juillet 2019

“Océans plastifiés”, exposition itinérante

Une exposition itinérante se propose de mettre en lumière ce que certains appellent le 7e continent, à savoir les déchets qui se retrouvent dans la mer, et notamment les plastiques. On y apprend que 80 % des détritus (et parmi eux, il y a aussi des mégots de cigarettes) proviennent des activités humaines terrestres. Ils sont ensuite emportés au gré des courants océaniques dans les profondeurs. Puis on les retrouve, derrière, dans l’estomac des espèces animales, puis, parfois, dans notre assiette, du coup !

L’asso est à l’initiative d’Expéditions Med, une asso visant notamment à sensibiliser le grand public aux déchets terminant leur course au fond des océans et chercher, au fond, des alternatives aux plastiques. Voilà un autre but de l’exposition : montrer que, pour « nettoyer » les océans, on peut réduire notre consommation de plastique en amont…

Quand ?

  • Bourges du 6 mai au 16 juin 2019 au Muséum d’histoire naturelle, au Centre de documentation pédagogique de l’éducation nationale, et à la mairie de Bourges
  • Nantes du 29 juin au 10 juillet 2019 : au salon “La mer XXL” (voir les dates plus haut)
  • Nice du 24 septembre au 20 décembre 2019, à la maison de l’environnement, à la mairie de Nice

Mais encore…

Le musée du Quai Branly propose, à Paris, un voyage à travers le Pacifique, à la rencontre des cultures et peuples insulaires d’Océanie. Jusqu’au 7 juillet 2019 .

A Bordeaux, le musée Mer marine vous invite à son exposition temporaire « Sous les mers » pour mieux comprendre les photographies de David Doubilet, pionnier du clichés sous-marin, et qui a publié dans National Geographic pour la première fois dans les années 70, et Paul Nicklen, photographe animalier canadien travaillant pour la National Geographic society, l’organisation scientifique éditant le National Geographic. La proposition de cette expo temporaire : aller au-delà du simple regard et comprendre comment les clichés ont été réalités. Jusqu’au 30 avril 2019.

Si vous passez du côté du Sud-Ouest, vous pouvez également vous rendre à Biarritz à la Cité de l’Océan qui vous ouvre ses portes afin de découvrir l’océan autrement et visionner le film en 3D Océans : Notre planète bleue.

Avec La citadelle fête l’océan, le musée national de la Marine (Port-Louis, dans le Morbihan) invite le grand public à s’interroger sur les fragilités de la mer, la pollution et le réchauffement climatique.  Jusqu’au 5 juin 2020.

Situé sur la Côte d’Opale à Boulogne-sur-Mer, le Centre national de la mer Nausicaá vous emmène le temps d’une plongée au cœur de l’Océan, afin de découvrir les beautés des profondeurs ! Depuis 2018, on y trouve le plus grand aquarium d’Europe, un gigantesque bassin qui vous permet de contempler des milliers d’animaux marins. Depuis mai 2018


  •  
  •  
  •  
  •  
  •