•  
  •  
  •  
  •  
  •  

EN BREF – Harmonie Mutuelle diffuse une websérie dans laquelle l’ancien champion de natation Alain Bernard se met dans la peau de sportifs en situation de handicap.

Philippe Croizon avait déjà créé des ponts entre athlètes valides et invalides… Pour sensibiliser le grand public, il avait invité des sportifs “valides” à tester leur sport fétiche avec des champions en situation de handicap pour la réalisation de la web-série Vis mon sport. Exemple avec Fabrice Santoro qui s’était muni d’un cache-oeil pour jouer au tennis… dans le noir (au blind tennis).

Et il a bien été obligé de reconnaître que renvoyer la balle n’était pas toujours chose aisée… Plusieurs saisons de Vis mon sport ont été tournées à l’époque, et l’aventure (chroniquée dans un ancien numéro d’UP le mag), déjà sponsorisée par Harmonie mutuelle, a fait des émules.

“Si je n’avais pas été handicapé, je n’aurais peut-être pas été sportif”

Nouvelle web-série (Harmonie Heroes), nouveau challenge, nouveaux acteurs. Cette fois, on suit un ex-champion de la natation française, Alain Bernard, découvrir plusieurs univers qu’il ne maîtrise pas. Et ce, avec Théo Curin un coach amputé de ses quatre membres depuis ses 6 ans (à la suite d’une méningite). Après avoir été touché par les exploits de Philippe Croizon, qui a traversé la Manche sans bras ni jambes, il a décidé de sauter dans le grand bain et de débuter la natation. « Si je n’avais pas été handicapé, je n’aurais peut-être pas été sportif, je n’aurais pas eu cette rage, cette envie », confie-t-il.

A lire aussi :L’autre tournoi de Roland-Garros, le tennis en fauteuil

Et dans le premier épisode de Harmonie Heroes, il fait quelques longueurs avec l’ancien nageur de l’équipe de France, à qui l’on a bandé les mains avec un sac plastique et attaché les jambes. But de l’opération : qu’Alain Bernard se mette dans la peau d’un handisportif. Vous pouvez découvrir, dans l’épisode 1, diffusé sur Youtube le 23 avril, s’il parvient à faire jeu égal avec son adversaire du jour.

Dans les prochains épisodes, le sportif aux record du monde du 50 et 100 m nage libre fera un peu d’athlétisme, de goalball, une variante de handball (mais les yeux bandés), ainsi que de l’aviron. Et, à chaque fois, il s’exercera avec un spécialiste de la discipline.

« Nous devons être des militants du changement sur le sujet du handicap pour changer la société. Nous nous engageons fortement et nous devons également être exemplaires. C’est notre responsabilité », assure Stéphane Junique, le président de Harmonie mutuelle, à l’initiative de la série.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •