•  
  •  
  •  
  •  
  •  

A LA TV – Certains paysans, qui veulent se passer de pesticides, tentent de trouver des alternatives à l’agriculture intensive et chimique. Arte en a rencontré quelques-uns et diffuse samedi 23 mars “Les défis d’un autre agriculture”.

Depuis plusieurs décennies, afin d’améliorer les rendements, la majorité des agriculteurs aspergent leurs champs de produits chimiques et labourent avec des machines. Problème : les sols des zones agricoles sont de moins en moins fertiles, de plus en plus pollués.

Dans ce documentaire proposé par Arte, “Les défis d’un autre agriculture”, on découvre des paysans et des scientifiques, convaincus qu’il est possible de changer de pratiques de production. L’équipe du docu a rencontré des agriculteurs en reconversion, qui tentent d’innover.

A lire aussi : La Louve, supermarché fait par et pour les consommateurs

Circuits courts et amapiens

Les réalisatrices Tatjana Mischke et Caroline Nokel sont allés en Normandie pour frapper à la porte de la ferme du Bec-Hellouin pour comprendre comment elle parvient à s’en sortir avec la philosophie de la permaculture et nous emmènent également dans le Sud de l’Allemagne, où des exploitants expérimentent. Ces derniers trouvent des solutions pour aggrader les sols et augmenter leur rendement sans utiliser de pesticides.

On découvre des agriculteurs motivés mais aussi fatigués de la pression tarifaire des distributeurs, qui achètent leurs légumes et leurs fruits toujours moins chers. Certains contournent les voies classiques et préfèrent vendre en circuits courts à des prix équitables tant pour eux que pour les consommateurs, de plus en plus exigeants.

Date de diffusion de “Les défis d’un autre agriculture” : 23 mars sur Arte. Il est rediffusé le 10 avril à 9h25 et le 13 avril à 7h20.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •