•  
  •  
  •  
  •  
  •  

CULTURE – Le street-artiste portugais Bordalo II utilise les déchets plastiques comme des matières premières pour créer des œuvres engagées. Il interpelle ainsi les citoyens sur les dérives de nos sociétés matérialistes, accros du plastique.

J’utilise mon travail pour communiquer des idées et des prises de conscience sur les désordres climatiques auxquels nous faisons face“, explique Artur Bordalo II. L’artiste de 29 ans crée des œuvres à partir des déchets collectés en mer ou dans les rues de Lisbonne où il a grandi. La production excessive de déchets, conséquence d’un consumérisme effréné, l’interpelle depuis plusieurs années. Pour dénoncer la folie d’un système qui détruit la planète, l’artiste crée des œuvres colorées en assemblant des déchets.

Il les transforme alors en tigres, en éléphants, en ours, en lamas… Ces animaux de plastique nous renvoient aux menaces qui pèse sur l’avenir de nombreuses espèces, en raison de la déforestation et de la perte de leur habitat naturel.



Ces œuvres monumentales font partie de l’exposition de l’artiste intitulée Accord de Paris qui se tient à la Galerie Mathgoth, 10 avenue de France 75013 Paris jusqu’au 2 mars. L’entrée est gratuite.

A lire aussi : Jonk, le photographe explorateur des mondes oubliés


  •  
  •  
  •  
  •  
  •