•  
  •  
  •  
  •  
  •  

IDÉES – Voyager, l’impact léger ? C’était le thème d’un UP Café à Paris. Comment s’évader, faire le plein de nature, sans forcément partir au bout du monde ? Voici quelques solutions originales pour limiter son impact sur l’environnement.

Des randonnées pour rencontrer des agriculteurs

Sur les routes de campagne….

Les urbains sont de plus plus déconnectés du monde agricole, et nous avions envie à travers notre projet de recréer un lien entre la ville et la campagne“, explique Clothilde Charron, cheffe de projet au sein de l’association Au cœur des paysans. Le concept ? Proposer aux citoyens des parcours de randonnées où tous les 10 kilomètres, il est possible de rencontrer un agriculteur et de découvrir son activité. Des itinéraires peu connus du grand public, facilement accessibles pour un, deux ou trois jours dans des régions oubliées, pourtant très vertes et peu touristiques.

Le plus ? Des rencontres humaines avec des professionnels amoureux de leur terroir et la découverte de paysages magnifiques. Vous pourrez par exemple découvrir les vignobles du massif de Corbière, sur un parcours de 130 km à travers de magnifiques villages avec différents circuits prévus pour un voyage de 1 à 3 jour(s). Le site vous propose des hébergements et vous guide dans l’organisation de votre périple.

Une application pour des voyages authentiques

Ex-conseiller parlementaire au Sénat, Brian Corrieri avait besoin de prendre l’air pour découvrir le monde. Il a donc décidé de se lancer dans un tour du monde qui a duré près d’un an. Une magnifique aventure humaine, qui l’a amené aussi à faire des constats pas toujours positifs : le tourisme du masse amène tous les voyageurs aux mêmes endroits pas forcément très authentiques. “Nous lisons tous les mêmes guides et c’est tripadvisor qui décide où nous allons manger“, regrette-t-il.

A son retour, Brian a l’idée de créer Fairtrip, une application collaborative où l’on trouverait des restaurants locaux, des adresses d’hébergements, des magasins équitables à impact positif… Ce guide gratuit est alimenté par les utilisateurs (les données partagées sont toujours vérifiées par l’équipe de Fairtrip). 2 000 établissements sont déjà disponibles à travers le monde. Chaque lieu est soumis à l’approbation de l’équipe Fairtrip avant d’apparaître sur l’application. Les utilisateurs peuvent par la suite signaler les établissements qui ne respecteraient plus les critères, ceux qui auraient fermé, etc.

Vivez des aventures près de Paris

Quel Parisien n’a jamais eu envie de prendre l’air le week-end sans trouver l’énergie pour le faire ? La newsletter Chilowé est justement là pour vous motiver à sortir de chez vous. “Notre objectif est vraiment d’inciter les urbains à vivre des expériences pour s’aérer“, relate Thibaut Labey, cofondateur de Chilowé. Aventurier dans l’âme, il a réalisé un tour du monde en tuk tuk avant de revenir en France en se demandant comment réduire l’impact carbone du tourisme.

Réponse ? En rendant fun et stylé des voyages de proximité qui privilégient la qualité de l’expérience partagée ? Découvrez les bons plans des micro-aventuriers de Paris. N’hésitez pas à vous procurer le guide Chilowé (22 euros) pour trouver les endroits les plus sauvages d’Ile-de-France ou encore les meilleurs spots pour grimper, surfer, pêcher ou randonner…

30 échappées ferroviaires à tester

Le Havre, à 2 heures de train de Paris

La journaliste parisienne Juliette Labaronne a choisi de limiter l’impact sur l’environnement. Quand d’autres s’envolent pour prendre l’air aux terrasses de capitales européennes, cette parisienne ose l’aventure de proximité en préférant le train. Pas de TGV, mais plutôt le genre de train, qui prend son temps, pour mieux vous dépayser. Un geste écolo d’abord. Le train pollue en effet 40 fois moins que l’avion. Une façon ensuite de redécouvrir des endroits oubliés où il fait bon se ressourcer à petits prix, à pied ou à vélo.

La plage du Havre par exemple à 2 heures de Paris, mais aussi le Vexin, une campagne très verte où il fait bon se ressourcer à seulement 45 minutes de Transilien depuis la gare du Nord…Au total, 30 itinéraires insolites, économiques et écologiques sont à découvrir dans son livre, Slow Train, publié aux éditions Arthaud qui sortira en librairie le 24 avril prochain. Un véritable guide de voyage illustré bourré d’informations pratiques, d’anecdotes… Un bouquin écrit comme un carnet de voyage ferroviaire avec des références historiques, des bon plans et des bonnes idées de balades à vélo.

A lire aussi : “Le tourisme chasse l’autochtone et nous enferme dans une logique de prestations”


  •  
  •  
  •  
  •  
  •