•  
  •  
  •  
  •  
  •  

PARTENARIAT – Pour lutter contre la pénurie de compétences dans le secteur du numérique et faciliter le retour à l’emploi des personnes en insertion, la métropole de Lyon et ses partenaires ont mis en place un dispositif de formation innovant destiné aux bénéficiaires du RSA. 

Le territoire lyonnais est le deuxième pôle numérique français après Paris. Ce secteur d’activité, en pleine croissance rencontre des difficultés de recrutement. Pour répondre aux besoins des entreprises et favoriser le retour à l’emploi du public en insertion, la métropole de Lyon propose aux bénéficiaires du RSA se former au métier de développeur web. « Habituellement, les personnes en insertion se voient proposer des formations pour des métiers peu qualifiés. Nous souhaitions leur offrir des opportunités nouvelles et stimulantes », relève Chloé Dobiche, chargée de mission emploi à la métropole de Lyon. Début 2018, une promotion de 14 personnes a été formée au code informatique pendant trois mois avec Simplon. Un organisme de formation de l’économie sociale et solidaire qui a pour ambition de révéler les talents parmi des publics peu représentés dans les métiers du numérique.

Une sélection basée sur la motivation

« Pour accéder à la formation, le niveau d’études ou le CV n’ont aucune importance, ce qui compte c’est la motivation et une vraie sensibilité pour le langage informatique » explique Chloé Dobiche. La formation, entièrement financée par Pôle Emploi et le FAFIEC (Organisme paritaire collecteur agréé des métiers du numérique), est accessible sans limite d’âge. Elle a séduit des personnes diplômées confrontées aux difficultés du marché du travail, mais aussi des personnes peu qualifiées en reconversion. Une diversité de profils en situation de précarité à qui la collectivité a souhaité offrir un nouveau départ. « L’art du code informatique demande un véritable engagement. Les volontaires travaillent de manière intensive, le soir, les week-ends. » Pour faciliter la réussite des stagiaires, la métropole de Lyon a décidé de financer des ateliers de coaching afin d’aider les bénéficiaires du RSA à reprendre confiance en eux et à relever le défi dans les meilleures conditions possibles. Après un premier parcours professionnel chaotique, et des périodes de chômage plus ou moins longues, l’objectif est d’accompagner chaque personne vers un emploi durable : « À l’issue de la formation, les futurs développeurs poursuivent leur apprentissage en entreprise grâce à un contrat de professionnalisation de six mois. Une personne s’est déjà vu proposer un CDI. »


  •  
  •  
  •  
  •  
  •