•  
  •  
  •  
  •  
  •  

CULTURE – Le Greenpeace Film Festival propose aux internautes de récompenser les meilleurs documentaires liés aux questions environnementales. 15 films sont à découvrir en accès libre sur le site du festival du 14 au 28 janvier 2019.

Ce festival doit contribuer à montrer qu’il n’y a pas de fatalité et qu’on peut encore inverser le cours des choses si tout le monde, des politiques aux acteurs économiques en passant par les citoyens, prend ses responsabilités”, explique Laurence Veyne, directrice de la communication de Greenpeace France. L’objectif de ce festival documentaire est de sensibiliser le public aux problématiques environnementales et de mettre en avant des initiatives positives. Au programme : 15 documentaires traitant de différentes thématiques : le climat, l’alimentation, l’agriculture, la surconsommation, la déforestation mais aussi des sujets moins connus comme l’accaparement des terres ou la financiarisation de la nature. Il vise particulièrement à sensibiliser les 15-30 ans à l’écologie en les encourageant à adopter des gestes simples pour la planète et à comprendre les enjeux environnementaux actuels.

Voici quelques exemples de documentaires disponibles gratuitement sur le site du festival :

  • Nature, le nouvel Eldorado de la finance de Denis Delestrac, et Sandrine Feydel raconte l’histoire de la mainmise bancaire et financière sur les ressources vivantes de la planète. Combien vaut la forêt d’Amazonie ? Quelle est la valeur marchande du labeur incessant de pollinisation des abeilles ? Aujourd’hui des banques et des fonds d’investissements, pourtant responsables de la dernière crise financière, achètent d’immenses zones naturelles riches en espèces animales et végétales menacées. Mais pourquoi ?
  • Bientôt dans vos assiettes de Paul Moreira. Dans cette enquête menée en France, en Argentine et au Danemark, le journaliste montre qu’aucune limite n’est respectée, tant en matière de santé que de respect du sol, lorsqu’il s’agit d’agriculture intensive. Un focus sur les la menaces que les OGM font peser sur nos assiettes.
  • Le climat, les hommes et la mer de Christophe Cousin. Ce film explore les liens intimes qui unissent le climat, l’océan et les hommes. En partant à la rencontre de ceux qui vivent au rythme des océans, nous découvrons les témoignages des pêcheurs, nomades des mers, météorologues des glaces et marins scientifiques, véritables témoins des bouleversements de la planète.
  • L’océan, où est né la vie, pourrait-il nous sauver d’un désastre annoncé ?

Le jury, c’est vous !

Les internautes pourront voter pour leur documentaire préféré directement sur le site du Greenpeace Film Festival . À l’issue du festival, deux prix seront décernés : le Prix du Public, qui récompense le film ayant reçu le plus de votes, et le Prix Coup de cœur, pour le film ayant été le plus visionné. Les films récompensés seront ensuite diffusés dans plusieurs villes françaises. Lors de la précédente édition, des projections du film lauréat ont été organisées dans 18 villes en France. L’occasion de rencontrer les réalisateurs et d’échanger sur ces sujets. Alors n’hésitez pas à participer. L’année dernière, 180 000 internautes ont participé à ce festival de documentaire en ligne.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •