INITIATIVE – À Bordeaux, pour lutter contre le gaspillage alimentaire, la start-up Expliceat propose aux boulangers de valoriser le pain invendu de la veille en le transformant en farine. Une solution économique et écologique qui permet de créer des nouveaux produits dans un esprit zéro déchet.

Notre projet est né du constat, que, tous les jours, des boulangeries et des hypermarchés jettent un produit alimentaire qui peut être utilisé comme une matière première de qualité”, explique Franck Wallet, le fondateur d’Expliceat, une entreprise née à Bordeaux en 2016. Pour cet ancien urbaniste, la lutte contre le gaspillage alimentaire est devenue une évidence après une expérience de bénévolat aux côtés des Restos du coeur : “J’ai participé à la collecte du pain invendu, et j’ai constaté que même après la distribution aux bénéficiaires, l’association finissait par le jeter“, poursuit-il. Il commence alors à réfléchir à la façon de valoriser ce produit phare de la vie quotidienne, jusqu’à le réduire en poudre et à l’utiliser pour fabriquer des cookies et des muffins qui se révèlent très savoureux. Aujourd’hui, une vingtaine de boulangers en France ont adopté ce réflexe anti-gaspi. “Nous leur proposons d’acheter une machine (le Crumbler) qui peut mixer en farine jusqu’à 100 kg de pain par heure et nous les formons ensuite à nos recettes“, poursuit-il.

Des recettes innovantes, économiques et écologiques

Des gâteaux confectionnés avec de la farine de pain

De façon très empirique, Franck Wallet a ainsi développé une cinquantaine de recettes originales où la poudre de pain remplace la farine dans la fabrication de pain et de gâteaux. Les recettes évoluent aussi avec les expérimentations des boulangers qui s’échangent des astuces sur une plateforme mise en place par Expliceat. S’ils ont accepté de changer leurs habitudes pour en finir avec le gaspillage, c’est pour limiter  principalement les pertes financières, tout en stimulant leur créativité. La poudre de pain permet ainsi d’économiser de la farine dans une démarche de consommation responsable.

La start-up bordelaise de proposer des buffets anti-gaspi et zéro déchet réalisés par les boulangers partenaires. Cette activité de traiteur écoresponsable trouve un écho de plus en plus grand auprès des entreprises et des collectivités. L’objectif d’Expliceat est à terme d’amener un plus grand nombre de professionnels de la boulangerie à intégrer l’anti-gaspi dans leurs pratiques. “Certains d’entre eux voient très rapidement l’intérêt de cette innovation, alors que d’autres ont du mal à changer leur façon de faire“. L’idée fait cependant son chemin, depuis la diffusion d’un reportage sur France 2, expliquant l’initiative, Franck Wallet a reçu des dizaines d’appels de boulangers intéressés.

Des ateliers de sensibilisation pour les particuliers

Des ateliers pratiques pour revaloriser le pain invendu

Expliceat souhaite aussi mobiliser les particuliers à la démarche. Chez soi, il suffit d’un bon mixeur pour faire des merveilles avec du pain rassis. Et le pain perdu n’est aujourd’hui plus la seule option. L’entreprise organise des ateliers pratiques qui séduisent la restauration collective, en milieu scolaire et en entreprise.

Une centaine d’ateliers de sensibilisation sont déjà programmés un peu partout en France. Mais la valorisation du pain n’est pas la seule possibilité de participer à la lutte contre le gaspillage, Franck Wallet espère prochainement proposer le même type d’ateliers autour des épluchures de fruits et de légumes, qui peuvent également être revalorisés de plusieurs manières dans nos cuisines. L’objectif est de développer la créativité de tous pour mieux gérer nos ressources et transformer notre regard sur ce que nous croyons être des déchets, alors même qu’ils pourraient être réutilisés dans nos pratiques culinaires quotidiennes.


Commentaires