REPORTAGE – UP le mag, en partenariat avec Up Campus et la Ville de Paris, vous propose de découvrir des projets positifs et inspirants qui créent un impact écologique et social, durable dans la capitale. Aujourd’hui, nous vous proposons de visiter O’ Potager de Ménil, un magasin biologique solidaire, situé dans le quartier de Ménilmontant, à Paris.

Dans la boutique O’ Potager de Ménil, fruits, légumes et produits céréaliers sont proposés « en vrac » pour éviter l’utilisation de plastiques polluants. Les aliments sont tous biologiques et proviennent de producteurs de la région francilienne et de ses alentours. « On propose des produits de saison, on fait comme on peut, au plus près », explique David Wermeille Paris, responsable magasin et formateur.

En plus respectueuse d’être respectueuse de l’environnement, la boutique est aussi un chantier d’insertion pour des personnes éloignées de l’emploi. Ce matin-là, les 12 personnes en formation CAP vente se serrent derrière la caisse. David Wermeille Paris leur explique comment enregistrer un nouveau produit dans l’ordinateur. Après un mois de formation, l’équipe a encore besoin de s’organiser pour que chacun trouve sa place. Falmodou Fondo, apprentie de la boutique, découvre le métier. « Il y a moins de monde que dans les supermarchés, on a le temps de s’occuper des clients, donner des idées de recettes, par exemple. »

Personne en formation à O' Potager du Ménil

12 personnes sont en formation à O’ Potager de Ménil

Rendre le bio accessible

Une bonne ambiance règne dans la boutique, les futurs vendeurs se sentent acteurs pour la planète. « J’ai toujours eu un petit côté nature, c’est une petite démarche, mais ça peut changer si on prend tous conscience de la chose et que les actions s’étendent à grande échelle », affirme Marc François, autre apprenti. En plus de se former au métier de la vente, les salariés en insertion sont sensibilisés à l’agriculture biologique. « On sent la différence lorsqu’on les mange, ici, les légumes sont plus parfumés », sourit Aline Obikolino, derrière la caisse.

O' Potager du Ménil, carottes en vrac

O' Potager du Ménil, épices en vrac Fruits, légumes et autres aliments sont vendus “en vrac”

La plupart des employés ne consommaient pas bio avant de travailler dans le magasin qui propose des prix différenciés. Des réductions sont faites à certains clients, sur critères sociaux. Il suffit de présenter une attestation de la CAF, un avis d’imposition ou une carte étudiante pour prétendre aux réductions faites sur une partie du magasin. Le gérant de la boutique, David Wermeille Paris, espère attirer des personnes aux revenus modestes, pour qui le bio est synonyme d’aliments coûteux. « Pour l’instant, on a plutôt la clientèle des magasins bio, mais on espère s’ouvrir à tous : associations, institutions comme travailleurs sociaux », explique-t-il. L’ambition de O’ Potager de Ménil est de fédérer les habitants du quartier. Des événements, ateliers ou rencontres seront organisés pour sensibiliser les habitants à une consommation raisonnée.

Dans le cadre du cycle de rencontres “Impact durable : mode d’emploi “, co-organisé par Up le mag, Up Campus et la Mairie de Paris ne manquez pas la conférence “Anti-gaspillage, on s’engage !”,  le 31 mai à partir de 19 h 15 à 20h45 aux Canaux, 6 Quai de la Seine 75019 Paris.

Inscriptions en ligne gratuite


Commentaires