EN BREF – Les vélos verts en libre-service commercialisé à Paris par la société Gobee bike vont être récupérés par des collectifs d’auto-réparation de vélo de Bagnolet.

La société hongkongaise avait jeté l’éponge fin février, devant le nombre impressionnant d’actes de vandalisme… Ces vélos verts utilisables via une application mobile avaient envahi les trottoirs de la capitale, car, après chaque trajet, l’usager n’était pas soumis à la contrainte de déposer le vélo auprès d’une borne dédiée.

Après avoir tenté de se faire une place en France sur le marché du vélo libre- service, Gobee bike a décidé de cesser son activité et de céder gracieusement 1 000 vélos de son parc aux associations Tous pour un vélo et Temps libre situées à Bagnolet. Le collectif d’associations est chargé de redonner une seconde vie aux bicyclettes endommagées afin d’en faire profiter les habitants. En échange, ces associations s’engagent à récupérer les vélos abandonnés dans les rues de de la capitale. 400 vélos ont pour le moment été retrouvés par les bénévoles. L’opération n’est pas de tout repos… Si certains peuvent être encore géolocalisés, les associations comptent surtout sur l’aide des parisiens.

Ces vélos verts, une fois remis en état, seront mis à disposition des centres de quartier. 200 à 400 vélos vont être offerts à la ville de Bagnolet, 200 autres seront vendus aux particuliers à prix réduit. Ce cadeau inattendu pourrait bien contribuer à développer la pratique du vélo en ville.

L’épilogue de l’expérience Gobee bike se termine finalement bien pour les habitants. Pour rappel, l’entreprise avait décidé de cesser son activité à Paris et Reims en début d’année en regrettant le manque de civisme des Français et relevant un lourd bilan pour l’entreprise : « En France, nous avons dénombrés près de 3 200 vélos dégradés, plus d’un millier de vélos volés ou privatisés, 280 dépôts de plainte enregistrés auprès des services de police et près de 6 500 interventions réalisées par nos agents de terrain et nos partenaires de réparation », avait relevé la société dans un communiqué.


Commentaires