L’association Agir pour réussir a lancé la campagne de financement participatif Black Panther Challenge pour permettre à des enfants issus de quartiers populaires d’aller au cinéma et de voir ce film qui met en scène, pour la première fois dans l’univers Marvel, un super-héros noir.  

Après les États-Unis, l’Allemagne et la Grande-Bretagne, c’est en France que débarque le Black Panther Challenge lancé par Moussa Camara, entrepreneur, fondateur et président de l’association Agir pour Réussir, accompagné des associations Agir Ensemble de Drancy, Force des Mixités d’Argenteuil et plusieurs associations locales de Cergy-Pontoise. Ce challenge, sous forme de campagne de crowdfunding sur le site Gofundme, vise à financer l’achat de places de cinéma pour permettre à 1 200 enfants issus des quartiers populaires d’Île-de-France d’aller voir le dernier né des studio Marvel, Black Panther.  

Cette initiative a été initiée aux États-Unis par Frederick Joseph, un jeune consultant en marketing. Son idée ? Permettre à tous les jeunes, pour qui le cinéma est souvent inaccessible, d’aller voir ce film qui raconte la vie d’un super-héros à la peau noire, roi de Wakanda, une pays d’Afrique (fictif) d’où viennent ses parents décédés. « Selon moi, cette inclusion et cette représentation permet aux enfants non seulement de rêver mais de rêver grand, a déclaré Frederick Joseph au journal américain Today Parents. C’est important que des jeunes personnes puissent se voir représenter dans des rôles qu’ils n’auraient pas imaginés… pour une petite fille, de se voir en wonder woman, ou un enfant de couleur de s’imaginer en leader d’un pays. »

“Comprendre le rôle de la citoyenneté”

En une semaine, le challenge a permis de collecter 50 000 dollars pour les enfants du Harlem Boys and Girls Club. Parmi les donateurs célèbres : Snoop Dogg, Chelsea Clinton ou encore le réalisateur JJ Abrams (Star wars VII, Mission impossible 3). Puis 450 000 dollars en Grande-Bretagne et en Allemagne.

C’est cette idée positive que Moussa Camara souhaite importer en France. « Parce que ce film est une nouvelle manière de voir l’importance de chaque population, parce qu’il est un message dans la vision de mobiliser ses forces collectivement, de comprendre le rôle de la citoyenneté dans l’équilibre d’une société, je lance en mon nom le #BlackPantherChallenge », a-t-il écrit sur la page GofundmeLes internautes ont jusqu’au 8 mars pour participer à cette campagne de financement participatif et aider l’association à atteindre l’objectif de 10 000 euros.   


Commentaires