4 antisèches face aux remarques relous à Noël – Les fêtes de fin d’année et leurs interminables repas sont souvent l’occasion de débattre en famille ou entre amis de sujets qui fâchent (ou pas). Quand les clichés sur les questions écolos s’invitent à table, l’important est de trouver les bons arguments. Voici quelques pistes pour vous aider à muscler votre répartie avec bienveillance.

Quelqu’un dit : “Un réchauffement de la planète de plus de 2° C, ce n’est pas beaucoup !”

Comment éviter ça :

RÉPONSE – En fait, si. Le thermomètre global a déjà pris 1 C° au cours du  20ème siècle. Et si les États ne prennent pas des mesures concrètes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et limiter le réchauffement climatique en dessous de 2 C° d’ici 2100, les conséquences seront quasi irréversibles. Des espèces animales disparaîtront totalement de la surface du globe, des terres ne seront plus cultivables en raison de la montée du niveau de la mer, des populations entières seront déplacées, entraînant des déséquilibres de plus en plus grands. L’Europe va devoir faire face à des vagues de chaleur à répétition. En France, il faudra apprendre à vivre avec des pénuries d’eau, l’érosion des bâtiments et des maladies exotiques transmises par les moustiques-tigres. Pas très agréable comme perspective.

Vous en êtes à la 1ère antisèche. Découvrez les autres ici.

Cet article est un extrait de la 18e édition de UP le mag. Vous pouvez dès à présent l’acheter sur la boutique en ligne.
Découvrez dès maintenant un aperçu du trimestriel :


À lire aussi : COP23 : “L’urgence climatique ne peut plus se heurter à l’immobilisme”


Commentaires