Noël solidaire : “Chacun peut faire de petites choses qui rendent la société un peu meilleure”


INTERVIEW – Depuis septembre 2017, la plateforme MesVoisins.fr met en relation les habitants d’un même quartier qui veulent s’entraider, échanger, partager des activités ensemble. En cette fin d’année, la plateforme a suggéré à sa communauté d’inviter à sa table des festivités, des voisins isolés. Élise Magnin, fondatrice du site, nous explique tout.

Qu’est-ce que la plateforme MesVoisins.fr ?

MesVoisins.fr est un réseau social de proximité. Le but est de mettre en relation les habitants d’un même quartier afin de créer des échanges et du partage. Les inscrits à la plateforme peuvent entrer en contact avec leurs voisins pour leur proposer ou demander un petit service, du babysitting, du bricolage, du prêt d’objet, comme, c’est de saison, des appareils à raclette. Enfin, beaucoup d’inscrits vont sur la plateforme avec l’envie de connaître ceux qui habitent à côté de chez eux. Des apéros entre voisins sont régulièrement organisés, des groupes se créent autour de centres d’intérêt, comme le sport, avec lesquels les voisins se retrouvent pour faire des activités ensemble.

Au moment de l’inscription, un dispositif permet de vérifier le nom et l’adresse postale des internautes. En quoi est-ce important ?

Nous sommes dans une démarche très locale. L’idée est donc de vérifier que chaque personne habite vraiment dans le quartier qu’il déclare. De la même manière, on s’inscrit avec son nom complet pour garantir une meilleure confiance sur la plateforme. Cela encourage la qualité d’échanges, que l’on n’a pas forcément avec un pseudo.

En quelques mois, MesVoisins.fr a enregistré beaucoup d’inscriptions…

Nous nous sommes lancés en septembre 2017. Nous avons connu un succès assez fulgurant puisqu’à Paris nous avons déjà 12 000 voisins inscrits. Nous allons continuer à nous développer dans la capitale, mais aussi dans d’autres grandes villes de France, comme Lyon, Toulouse, à partir de janvier 2018.

Capture d'écran de la plateforme MesVoisins.fr

Capture d’écran de la plateforme MesVoisins.fr


À quoi tient le succès de votre plateforme ?

Je pense que ce service répond à un besoin et une envie de se reconnecter à une échelle plus locale, celle d’un quartier. Mais souvent on ne sait pas comment faire, parce qu’on a toujours peur de déranger son voisin. Une plateforme en ligne permet de se mettre en contact plus rapidement et plus facilement pour faire que les gens se rencontrent à nouveau. Et ensuite, par rapport aux autres plateformes, nous avons vraiment eu envie de faire un mouvement “bottom up” (du bas vers le haut). Nous nous sommes vraiment concentrés sur la construction de notre communauté de voisins, à partir de l’initiative des personnes elles-mêmes.

En cette fin d’année, vous avez lancé une action solidaire encourageant les inscrits à accueillir chez eux une personne isolée. Comment est née cette idée ? Comment cela fonctionne-t-il ?

Les fêtes de fin d’année sont une période très festive, où l’on se retrouve entre amis, avec sa famille etc. Mais certaines personnes sont seules. On pense forcément aux personnes âgées, mais il y a aussi celles dont la famille vit loin. Nous nous sommes dit que l’échelle de notre plateforme était la bonne pour créer ce type d’initiative. L’idée est donc d’encourager les personnes seules à poster un message dans leur quartier pour demander à leurs voisins de fêter Noël ou le réveillon du jour de l’an avec eux. Il est également possible à des familles d’inviter quelqu’un, en laissant un message. En ce moment, des voisins se proposent de passer le nouvel an ensemble. Chacun à son échelle peut avoir un grand impact. Pas besoin pour cela de faire de grandes opérations ou de grandes actions. Parfois, à son échelle on peut faire de petites choses qui rendent la société un peu meilleure. C’est vraiment notre vision.


Commentaires