En septembre, nous vous parlions de la primaire citoyenne, une initiative positive destinée à permettre une représentation issue de la société civile. LaPrimaire.org vient d’élire son candidat. On fait le point.

Le 31 décembre dernier, les résultats de la primaire citoyenne, lancée en octobre 2015 par LaPrimaire.org, sont tombés : la Rennaise, âgée de 42 ans, Charlotte Marchandise a remporté l’élection, avec les voix de 50,64 % des 32 685 votants, face à quatre autres finalistes. Jusqu’au 30 décembre, ces milliers d’internautes ont en effet pu choisir entre les cinq finalistes désignés parmi 16 différents au premier tour. Des candidats aux programmes très variés, mais à l’objectif unique : faire émerger la voix de la société civile lors de l’élection présidentielle 2017.

À lire aussi : Le prochain président sera-t-il un citoyen lambd@ ?

Une illustre inconnue

Charlotte Marchandise @PATRICK HERTZOG/AFP

Charlotte Marchandise @PATRICK HERTZOG/AFP

Très engagée au niveau associatif, consultante-formatrice de métier, Charlotte Marchandise est également adjointe déléguée à la Santé auprès de la maire socialiste de Rennes. Pour autant, elle tient à préciser qu’elle “n’est pas encartée”. “On n’a pas besoin d’appartenir à un parti pour faire de la politique, elle appartient avant tout aux citoyens”, appuie-t-elle.

Sa candidature à l’élection présidentielle est une première. Si elle est élue à la tête de l’État, sa priorité numéro 1 sera de réécrire la Constitution avec l’aide des citoyens. Sa deuxième mesure phare est l’instauration d’un revenu de base universel. Enfin, cette maman de trois enfants, souhaite mener le pays vers une “transition énergétique écologique et économique”. “Une nécessité, insiste-t-elle, afin d’assurer l’avenir des générations futures.”

À lire aussi : Il était une fois Ungersheim, le village en transition

Prochain défi

Charlotte Marchandise a déjà convaincu sur internet des milliers de Français. Mais l’heure est à présent au terrain. Depuis son élection, cette hyperactive ne se ménage pas face à un défi de taille : récolter 500 parrainages et 300 000 euros pour mener campagne.

Pour le moment, seulement 16 signatures ont été récolté. Pas de quoi, pour autant, la décourager. Pour elle, “il n’y a rien d’insurmontable“. Quant au financement de sa campagne, “si les 126 000 Français (tous n’ont pas voté le jour de son élection, NDLR.) qui s’étaient inscrits pour participer à LaPrimaire.org donnent chacun 5 euros, on y sera largement“, estime-t-elle. Plus de 70 500 euros ont déjà été collectés.

Retrouvez un portrait intégral de Charlotte Marchandise le 23 mars 2017 dans le prochain numéro d’UP le mag !

Magazine UP le mag n°12Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article “Armel le Coz réinvente la politique” dans la 12ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 2 Avis

Commentaires