Cette année en novembre, la France entière se lance dans le mois sans tabac. Une entreprise bien difficile pour beaucoup. Marre d’entendre parler de patchs, de cigarettes électroniques ou de médicaments ? UP le mag vous propose quatre solutions insolites pour arriver à surmonter cette épreuve.

Arrêter de fumer en soirée ou au quotidien, ce n’est pas toujours facile. Même si l’envie de rester en bonne santé et de dépenser son argent autrement s’impose dans votre esprit. D’après le site de Tabac info service, il est difficile de savoir combien de personnes arrêtent de fumer chaque année. Néanmoins, celui-ci estime que « chaque année, en France, entre 400 000 et 500 000 fumeurs réguliers arrêtent de fumer pour au moins un an ».

Avec le « mois sans tabac », novembre s’annonce comme une épreuve sous haute tension pour certains. À cette occasion, il est possible dès à présent de récupérer gratuitement un kit en pharmacie. Ce dernier est composé d’une brochure de préparation, un agenda de 30 jours avec des conseils quotidiens et un outil pour calculer les économies réalisées. Plus simple, mais totalement compatible avec les astuces développées ci-dessous!

À lire aussi : La seconde vie des mégots 

1. Jouer à Tetris

Tetris. Crédit photo : Pixabay

Tetris. Crédit photo : Pixabay

Il y a un peu plus de deux ans, des chercheurs de l’université de Plymouth (Angleterre) révélait que le célèbre jeu pourrait réduire certaines addictions, dont l’envie de fumer. Ils se seraient appuyés sur une théorie dite de « l’intrusion élaborée », qui consiste à freiner certaines envies en orientant le cerveau vers une autre source visuelle, stimulant la volonté.

2. Suivre des chatons virtuels

Toujours dans les jeux vidéo, il est possible de se lancer dans le serious game sur mobile, avec Smokitten. Ce dernier est adapté aux enfants, pour qu’ils ne commencent jamais à fumer, et aux adultes. Ses créateurs estiment que cette activité « sociale » permet d’apprendre à se passer de la cigarette grâce à des petits jeux adaptés aux pauses cigarette (dans le but de les remplacer) et permettant de motiver le fumeur à arrêter. Et si vous êtes gaga de technologies, n’oubliez pas les applications comme Kwit ou Get Rich or Die Smoking.

À lire aussi : Quand les jeunes sensibilisent les jeunes sur leur santé

3. Une trousse à « trucs »

Dit comme ça, cela peut avoir l’air bizarre mais apparemment, ça marche ! Se fabriquer une trousse non-fumeur avec des objets en tout genre pour occuper votre bouche et vos mains. Une balle antistress, un élastique, un trombone, des chewing-gums, une paille, des bâtonnets de légumes ou de cannelle… Bref, tout est bon pour vous occuper !

4. Adopter le Kudzu et autres plantes…

La racine du Kudzu fournit une fécule alimentaire (crédit : Matt Lavin - Wikimédia)

Le Kudzu (crédit : Matt Lavin – Wikimédia)

Arrêter la cigarette de manière plus écologique, c’est possible… grâce aux plantes ! Le Kudzu vient d’Extrême-Orient. D’après une étude américaine de 2005, conduite par l’université d’Harvard, cette plante permet de calmer nos dépendances, que ce soit à l’alcool ou à la cigarette. Dans ce registre, il est aussi possible d’en utiliser d’autres qui dégoûtent du goût du tabac. Comme le souligne Terrafemina, c’est le cas du plantain et de la valériane.

up71Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article “Dans la joie et la bonne humeur” dans la 7ème édition d’UP le mag

-> Découvrir le sommaire et le numéro
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 3 Avis

Commentaires