Qui ne connaît pas la crise ? D’adolescence puis de la quarantaine, économique et environnementale, ou plus largement sociétale, la crise est protéiforme, diffuse, jalonnant les parcours de vie et frappant tous les pans de la société. Un lexique tant utilisé que son sens en serait presque vidé. Dans son dernier ouvrage Pour une crisologie (L’Herne, 2016), Edgar Morin s’attache à analyser la signification de ce mot, source de désordre et d’incertitudes.

Directeur de recherche émérite au CNRS et docteur honoris causa de plusieurs universités à travers le monde, Edgar Morin est l’un des philosophes les plus reconnus de sa génération. Les UP Conferences sont fières de vous inviter à rencontrer ce penseur majeur pour éclairer le concept de crise, et l’envisager non plus comme une anormalité, mais davantage comme un symptôme qui ouvre la voie vers des solutions nouvelles.

De son origine grecque, le mot « crise » correspond au moment du diagnostic de la maladie, quand le mal est identifié. De cette signification est depuis devenue largement désuète tant les crises actuelles apportent avec elles leur lot d’incertitudes et de doutes, et ne laissent guère entrevoir leurs remèdes. Edgar Morin analyse ainsi les crises passées et actuelles dans son récent ouvrage pour mieux comprendre cette notion et lui apporter ce qui n’existait plus : une définition, et même une science de la crise, qu’il conceptualise sous le terme « crisologie ». C’est grâce à ce travail théorique qu’il sera possible selon lui de repérer les ruptures et antagonismes qui minent notre société, et de révéler les capacités de survie et de transformation de nos sociétés.

> Intervenants

  • Edgar Morin – Sociologue et philosophe. Directeur de recherche émérite au CNRS
  • Nicolas Froissard – Co-auteur – UP TO YOU

> Informations pratiques 

Lundi 10 octobre – De 19H15 à 20H45 – La Bellevilloise

> Inscription gratuite mais obligatoire


Commentaires