Au moment où l’économie collaborative prend de l’essor, un site web vous propose de dégoter, près de chez vous, des cours de cuisine ou de dégustation de produits du terroir. L’idée : apprendre à faire soi-même.

À Bordeaux, un pâtissier propose un cours de viennoiserie pour apprendre à concevoir vos propres croissants et pains au chocolat. Dans cette même ville, le gérant d’une boutique d’huiles d’olives vous présente ses meilleurs grands crus. Toujours, dans la capitale de la Gironde, une chocolaterie vous fait déguster ses saveurs. À Paris, cette fois, un biérologue invite les curieux à une dégustation de fines mousses, afin de bien comprendre les différences entre une “stout”, un type de bière brune, et une blanche. Toujours à Paris, une spécialiste de la cuisine vietnamienne, cette fois amatrice, organise un atelier “raviolis Banh Cuon”.

Point commun de tous ces bons plans ? Les annonces ont été publiées sur le tout nouveau site Kweezine. Le principe : transmettre des savoir-faire, partager des expertises au plus grand nombre via une plateforme de mise en relation entre fins gourmets.

À lire aussi : J’irai manger chez vous

De nombreux professionnels

Son fondateur, David Nguyen, a eu l’idée au lendemain d’un voyage dans son pays natal. « Je souhaitais en savoir plus sur la culture et la gastronomie vietnamienne et je me suis dit qu’il était possible de trouver des experts près de mon domicile. »

Un cours de cuisine, organisé par le site Kweezine

Transmettre son savoir-faire – ©Kweezine

Au même moment, sa mère, une ex-banquière, souhaite se reconvertir dans la cuisine et cherche un moyen de « communiquer sur sa nouvelle activité ». Il y a trois mois, son fils a alors créé une société – actuellement incubée à Bordeaux – pour éditer son site web.

À l’origine, le projet était de réunir des passionnés amateurs, mais, au final, certains professionnels, que David Nguyen a pu rencontrer durant sa phase d’étude, lui ont fait part de leur intérêt pour Kweezine. Depuis le début, on trouve en grande majorité des annonces de professionnels, ce qui semble intriguer David NGuyen : « Les non-professionnels ne se sentent peut-être pas encore assez légitimes pour publier des annonces aux côtés des professionnels… »

À lire aussi : Testez la cuisine collaborative

Traque des talents du web

En tout cas, les ateliers proposés sur le site sont payants. Comptez 10€ pour une dégustation de thé et jusqu’à 69€ pour apprendre une recette de porc au caramel.

Un atelier de macarons Kweezine

Le cours de macarons à la framboise est un « atelier interactif » au cours duquel on apprend de nombreuses astuces, selon Élora, une participante – ©Kweezine

Pour David NGuyen, il est normal que tout volontaire – professionnel ou pas – souhaitant partager une passion demande une compensation : « Cela sert au moins à financer les ingrédients nécessaires », glisse le fondateur du site dont la société se finance via une commission de 10 % sur les transactions.

À l’heure actuelle, l’entrepreneur fait le tour du web pour traquer les talents, qu’ils soient blogueurs culinaires ou professionnels, afin de les inciter à proposer des ateliers thématiques sur Kweezine, qui compte 220 réservations à ce jour. Attention : l’équipe ne teste pas les cours en amont. Chacun est noté par les participants durant l’événement.

Pour l’instant, la majorité des annonces concernent Paris et la région bordelaise, là où la jeune entreprise est née, mais David NGuyen veut élargir son offre sur l’ensemble du territoire.

up10Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article “Thierry Marx, le cuisinier solidaire” dans la 10ème édition d’UP le mag

-> Découvrir le sommaire et le numéro
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 0 Avis

Commentaires