Vous l’avez sans doute remarqué lors d’un voyage à l’étranger, la barrière de la langue est parfois difficile à surmonter. Up le mag vous présente trois solutions pour que vous puissiez vous faire comprendre dans n’importe quelle situation.

G’Palemo… mais j’ai les gestes !

Le guide G'Palémo est utile pour se faire comprendre dans les pays étrangers

G’Palémo, édité chez Hachette

Vous les connaissez forcément… Peut-être en avez-vous même feuilleté un ? Chaque année, depuis plusieurs décennies, Le Routard  publie, chez Hachette, des bons plans dans de nombreux pays. Parmi ces guides : G’Palemo (5 euros). À l’intérieur, pas de texte, juste des dessins vous permettant de communiquer à l’étranger. Utile dès votre arrivée, si vous voulez un taxi, par exemple, ou durant votre séjour, pour trouver votre chemin et dans le cas où vous cherchez un médecin.

Il y a plus de 200 illustrations ! Et si vous ne trouvez pas l’objet dont vous avez besoin ? Le Routard laisse un petit espace vide pour que vous puissiez dessiner et, ainsi, faire en sorte que votre interlocuteur vous comprenne.

À lire aussi : Apprendre une langue étrangère devient un jeu d’enfant

SameSame, votre traducteur de poche 2.0

Lorraine Almartine a vécu un an au Vietnam et avait du mal, au départ, à se faire comprendre. Pour y parvenir, elle montrait, dit-elle, « des photos sur (son) smarphone ». Mais les voyageurs ne disposent pas forcément d’une connexion WiFi ou de la 3G sans arrêt. D’où l’idée de créer un guide pour voyageurs prenant la forme d’une application mobile. Le plus ? Elle fonctionne hors-ligne !

Ce projet, Lorraine Almartine le porte avec Alexandre Boulmé, qui l’a accompagnée en Asie. Lancée en juin 2016, l’application SameSame, éditée par une entreprise en formation (dont les fondateurs sont néanmoins incubés à Lyon, à Jean Moulin et à Pulsalys), rassemble près de 850 images de la vie courante. Vous y trouvez, notamment, des aliments, des couverts, des appareils photos. Et chaque image est associée à un mot, traduit dans 100 langues et prononcé dans 20 langues.

L'application SameSame

SameSame (Capture écran)

Si l’image recherchée manque à l’appel, vous pouvez vous improviser illustrateur, en attendant que l’équipe remplace votre dessin par une image en bonne et due forme. Bémol : l’outil, qui pourrait aussi servir à des orthophonistes, coûte 2.99 euros (sur l’Appstore et Google Play).

À lire aussi : Des conseils pour monter votre start-up 

Icon speak, “l’habit-dico”

Votre sac est déjà bien rempli ? Laissez votre guide à la maison et partez vêtu d’un tee-shirt “IconSpeak“.

Un vêtement malin composé de multiples motifs, des dessins d’objets de tous les jours tels qu’un livre ou une tasse de café ou faisant référence à des moyens de transport comme l’avion ou le vélo.

À l’initiative, trois amis, ont lancé leur entreprise en février 2016. L’idée est née trois ans plus tôt, au lendemain d’un voyage au Vietnam (décidément…), expliquent-ils sur leur site de vente, en anglais : leur moto tombe en panne, ils doivent trouver un mécanicien. Pas évident de se faire comprendre, mais, au final, le deux-roues peut repartir. « Parfois, seul le dessin peut faire tomber la barrière du langage », poursuivent-ils. Aujourd’hui, ils mettent en vente, outre des tee-shirts, des pulls, des bonnets, des casquettes (33 dollars) et même des sacs (22 dollars) !

Couv_UP11_recentreeCe sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article Apprendre une langue en quelques clics dans la 11ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 0 Avis

Commentaires