Vous êtes enceinte ou venez d’avoir un bébé et vous vous sentez seule avec vos doutes ? Pourquoi ne pas profiter de votre congé maternité pour rencontrer d’autres mamans près de chez vous ? Mum Around propose de rencontrer, d’échanger et de sortir avec des mamans de votre quartier.

Les chiffres sur le baby-blues et les dépressions post-natales sont flous. 70 à 80 % des mères seraient sujettes, peu après la naissance de leur enfant, à une forte anxiété, une irritabilité, des crises de larmes, une grande fatigue ou encore des troubles du sommeil. Si ces effets ne durent pas, les doutes et le sentiment de solitude restent.

« Quand on a un bébé, c’est beaucoup plus compliqué de se déplacer. On n’habite plus dans une ville, mais dans un quartier. Les gens ne sont pas forcément disponibles pendant le congé mat’ et beaucoup de mamans se sentent très seules », confie Ornella Schonberg, créatrice de Mum Around, la communauté d’entraide entre mamans d’un même quartier.

À lire aussi : Parents, aidez-vous pour la garde de vos enfants

Exit la solitude pendant son congé maternité

« J’étais assez seule lors de mon congé maternité, raconte la fondatrice, j’ai commencé par donner des flyers aux mamans qui avaient des poussettes, en essayant de créer un petit groupe. Et, au lieu de me faire envoyer balader, on me disait merci ! », se souvient celle qui estime que rencontrer et échanger avec de nouvelles personnes qui vivent la même chose, en même temps et au même endroit, est un réel besoin chez une grande majorité des mamans.

« Elles admettent avoir du mal à allaiter ou en avoir marre de devoir se réveiller la nuit. Elles sont beaucoup plus honnêtes, plus libres de parler de leurs difficultés. Avec ses amis, ça ne fait pas “bien” de dire que c’est difficile d’avoir un bébé, dépeint Ornella Schonberg. Mum Around est un vrai soutien pour plein de mamans qui se sentaient seules et qui tout à coup se rendent compte qu’elles sont très nombreuses chacune dans leur coin », ajoute-t-elle.

Mum Around, les mamans en parlent.

Un réseau d’entraide et de solidarité 

Simples cafés entre mamans ou femmes enceintes, trocs de vêtements, soirées théâtre, dîners au restaurant, ateliers de cuisine, cours de yoga, les rencontres entre les membres de la communauté prennent de nombreuses formes. Au-delà des sorties, le cercle permet à chacune de poser des questions sur la plateforme, où d’y répondre. Besoin d’un pédiatre ou d’une baby-sitter ? Une maman près de chez vous pourra partager ses bons plans et ses conseils.

À lire aussi : Du frais et du bio, oui mais pour bébé aussi

Lancé il y a trois ans à l’échelle d’un quartier parisien, le concept est repris peu à peu par de nombreuses mamans à travers la France, et compte aujourd’hui 6 700 membres réparties dans 200 quartiers. « Pour créer une communauté, il faut juste que la personne soit prête à lancer des initiatives de rencontres et administrer un peu », explique Ornella Schonberg. Et les hommes dans tout ça ? « Un papa a ouvert une communauté à Courbevoie. Ce n’est pas un site pour femmes mais pour parents qui se sentent seuls et ont des questions », répond la fondatrice.

L’idée se développe pour devenir un véritable réseau d’entraide et de solidarité ! En atteste le projet Food4Mum qui consiste à mobiliser la communauté pour apporter des petits plats aux parents lorsqu’ils quittent la maternité. Inspiré de la tradition américaine du “meal train, l’aide est généralement plus que bienvenue !

UP11Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article “Burn Out, cessez le feu” dans la 1ère édition d’UP le mag.

-> Découvrir le sommaire et le numéro
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 1 Avis

Commentaires