Une appli qui permet d’acheter moins cher les invendus, ça vous tente ? Que vous soyez économe ou contre le gaspillage alimentaire – voire même les deux  – Too Good To Go est fait pour vous !

Ce n’est pas la première application du genre, mais Too Good To Go (Trop bon pour être jeté, en anglais, ndlr) fait ses preuves un peu partout en Europe. Conciliant comportement responsable et bon plan, le site et l’appli sont nés de l’envie de lutter contre le gaspillage alimentaire.

« J’y ai  toujours été sensible, se souvient Lucie Basch, 24 ans, directrice de Too Good To Go France. En travaillant dans l’événementiel et dans la restauration, je voyais tout ce qui partait à la poubelle en fin de journée, simplement parce qu’il était difficile de gérer les stocks. Avec les nouvelles technologies, il est vraiment possible d’agir ! Tout le monde peut avoir un rôle, en rachetant des invendus en fin de journée », ajoute-t-elle.

Une initiative scandinave

D’abord lancé en Norvège, en novembre 2015, le concept s’est développé et existe aujourd’hui au Danemark, en Angleterre, en Allemagne, en Suisse… et en France ! « Ça prend très bien, on a eu de bons retours depuis début juin, explique Lucie Basch. On a lancé le concept à cette période parce qu’on savait que ce serait plus calme pendant l’été. On voulait pouvoir se rôder avec nos commerçants avant la rentrée en septembre. »

L’application est simple d’utilisation. En tapant son code postal, ou directement en explorant la carte, l’utilisateur peut voir les différentes offres des commerçants, le prix, l’heure de récupération et la disponibilité des produits. Une démarche efficace et gagnante à la fois pour les consommateurs et les commerçants.

To Good To Go

L’appli permet de voir les produits restants dans chaque commerce (pastille rouge ou verte)… Capture d’écran

To Good To Go

… et aussi de repérer les différents participants sur une carte interactive ! Capture d’écran

Les produits frais et les petits commerçants à l’honneur

Aujourd’hui, une cinquantaine de commerces à Paris et une quinzaine à Lille participent à cette initiative. 10 000 personnes ont déjà téléchargé l’application. « On se rend compte qu’il y a des opportunités, constate la directrice de Too Good To Go France,  surtout parce qu’on a beaucoup de petits commerçants en France et de produits frais. » Une situation particulière à notre pays, puisqu’au Danemark, par exemple, le gaspillage alimentaire s’explique essentiellement par le surnombre de buffets à volonté.

En France, d’autres villes sont demandeuses, et c’est justement ce à quoi travaille actuellement l’équipe de Too Good To Go. « On va continuer à se développer et intensifier le nombre de commerçants dans les villes où nous sommes présents, tout comme celles où nous allons nous installer », résume Lucie Basch. Un développement qui demande un travail de sélection des différents commerçants présents sur l’application. Ce choix se porte sur plusieurs critères. « On met plutôt en valeur les produits frais et faits maison, les commerçants indépendants… L’idée étant que l’utilisateur découvre de nouveaux concepts et qu’il devienne potentiellement un client », dévoile la jeune femme.

Too Good To Go France est en campagne de crowdfunding ! Pour soutenir le projet, cliquez ici. Crédits : Too Good To Go. 

UP51Ce sujet vous intéresse?

Retrouvez l’article “Anti gaspillage dans les marchés de gros” dans la 5ème édition d’UP le mag

-> Découvrir le sommaire et le numéro
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 8 Avis

Commentaires