Marre de perdre votre temps, et votre carburant, à tourner en rond à la recherche d’une place de parking ? L’application Zenpark pourrait bien devenir votre meilleure alliée.

Trouver une place de parking n’est pas toujours facile. Pourtant, des espaces restent inutilement vides dans les parkings d’entreprises ou d’hôtels.

William Rosenfeld, co-fondateur de Zenpark, estime qu’à Paris « entre 8h et 21h, le nombre de places libres sur la voirie est de 2 sur 100 en moyenne ». Un vrai casse-tête qui génère beaucoup de trafic inutile. Les places contre le trottoir sont occupées, les parkings souterrains complets ou bien trop éloignés.

Une utilisation à la carte

Partant du principe que les parkings d’entreprises se vident en soirée et durant le week-end, Zenpark, une application mobile, née en février 2013, vous propose de réserver avant votre déplacement une place sécurisée. La durée de stationnement est libre : une heure, un week-end, voire une semaine, tout dépend de vos besoins.

La plateforme de parkings partagés est déjà présente dans une vingtaine de grandes villes, dont Paris, Lille, Lyon, Marseille, Bordeaux, ou encore Montpellier et Versailles, non loin du château. L’idée est de couvrir l’ensemble du territoire, mais aussi de proposer des parkings au-delà des frontières. Aussi, l’application s’est ouverte à Genève, en Suisse, et espère se développer à l’étranger dans les prochains mois.

Un tarif avantageux ?

130 parkings d’une vingtaine de places environ sont à disposition des utilisateurs. Pour en bénéficier, il suffit de télécharger l’application, l’inscription, gratuite et sans engagement, prend ensuite quelques instants.

Cherchez, grâce à une carte interactive (sur l’application ou sur le site Web de Zenpark), la disponibilité des places les plus proches. « Vous pouvez réserver votre place un mois à l’avance ou seulement deux minutes avant de vous garer. Tout est instantané », précise William Rosenfeld.

Rendez-vous ensuite devant le parking et déverrouillez la porte de garage en un clic. Repartez sans ouvrir votre porte-monnaie, le paiement s’opère directement en ligne. Côté prix, Zenpark promet d’ailleurs un tarif 25 % moins cher qu’en voirie mais ceux-ci varient en fonction des villes. À Paris, c’est plus cher, forcément.

Les parkings de Zenpark

Capture écran Zenpark

40 000 utilisateurs zens

Pour l’instant, l’application a convaincu 40 000 personnes, dont 80 % d’utilisateurs réguliers. Certains usagers déplorent des bugs techniques, mais l’équipe de Zenpark a l’avantage d’être joignable 24h/24 et 7j/7.

Samir, un utilisateur sceptique au départ puis séduit par le prix, estime que « les sociétés de parking et leurs tarifs abusifs ont du souci à se faire ». Marc regrette qu’il n’y ait « pas de parking sur Nice » et Laurent affirme avoir « trouvé ça incroyable d’ouvrir la porte d’un parking avec son smartphone ».

437 tonnes de CO2 auraient déjà été économisées par les usagers de Zenpark. Une solution parfaite pour ménager ses nerfs, ses finances et la planète !

up91Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article Jardins intelligents : pas bêtes le gadgets ! dans la 9ème édition d’UP le mag

-> Découvrir le sommaire et le numéro
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 4 Avis

Commentaires