Bio, AOC, Label Rouge… Vous aimeriez acheter de la viande de qualité mais ne comprenez rien aux labels ? Pas de panique ! Voici un petit guide pour lire les étiquettes.

Entre les scandales autour des conditions d’élevage, les controverses sur l’origine des produits, les doutes concernant la santé… Pas facile d’avoir encore envie de manger de la viande. Pour s’assurer de certaines exigences environnementales, de localisation et de bien-être animal, des labels existent et chacun d’entre eux a des critères différents.

Les labels français et européen de l’agriculture biologique

Labels BioUne viande labellisée bio respecte certains critères environnementaux et de bien-être animal. Les animaux doivent être nourris avec 100% d’aliments bio, principalement produits sur la ferme. Les antibiotiques ne sont pas autorisés.

Les surfaces réservées aux bêtes et l’accès au plein air sont réglementés. Par exemple, les herbivores doivent avoir accès aux pâturages dès que la météo le permet, et les volailles doivent avoir accès au plein air pendant au moins un tiers de leur vie.

À lire aussi : Produire de la viande dévore notre planète

La durée de vie minimum d’un animal estampillé bio est supérieure au non-bio. De plus, le temps de transport jusqu’à l’abattoir doit être réduit au maximum. En revanche, concernant les techniques d’abattage, les différences avec la filière classique sont minimes. La loi oblige à tous (hors abattage rituel) de prendre des mesures pour atténuer autant que possible la douleur. En clair, l’animal doit être étourdi avant d’être abattu.

AB est le label français d’agriculture bio, mais son affichage est symbolique puisque, depuis 2009, ses critères sont les mêmes que ceux du label européen.

À lire aussi : 3 raisons de manger moins de viande

Le Label Rouge

Label RougeA la différence des labels bio, le Label Rouge n’est pas basé sur des critères environnementaux, mais sur la qualité gustative. Les antibiotiques ne sont pas systématiquement interdits. L’alimentation n’est pas forcément bio et n’exclut pas les OGM.

Toutefois, les exigences du Label Rouge vont dans le sens de la consommation responsable : les élevages doivent respecter la croissance des animaux et il y a des critères sur les surfaces minimales par animal, la durée minimale de pâturage par an pour les bovins et les délais entre enlèvement des animaux et abattage.

Le comparatif des labels bio et Rouge par l’association WELFARM

Les labels concernant l’origine

labels-aoc-aop-igpL’appellation d’origine contrôlée (AOC) désigne un produit dont toutes les étapes de fabrication sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même zone géographique. Même si les critères des AOC peuvent être favorables au bien-être des animaux et à l’environnement, il n’y a pas d’exigence spécifiée sur ces sujets. L’appellation d’origine protégée (AOP) est l’équivalent européen de l’AOC.

À lire aussi : Comment réduire l’empreinte carbone de la viande et du lait ?

IGP_image_fullL’Indication Géographique Protégée (IGP) détermine une zone géographique de production, mais toutes les étapes de fabrication n’ont pas forcément lieu dans cette zone. Le produit doit avoir au minimum un lien  avec le territoire, souvent attaché à une bonne réputation.

&nbps;
 

up10Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’infographie “Manger de la viande dévore notre planète”, dans la 10ème édition d’UP le mag

-> Découvrir le sommaire et le numéro
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 4 Avis

Commentaires