Et si vous accueilliez des touristes pour leur montrer vos meilleurs spots de Paris ? L’association Ciwy vous invite à devenir guide d’un jour pour abattre le cliché du Parisien désagréable. 

En ce mercredi soir, les discussions tournent autour de culture, de politique et, surtout, de Paris. Des touristes, en visite dans la capitale, échangent avec des franciliens autour d’un verre. Ce scénario se répète une fois par semaine lors d’une welcome party, qui réunit en général une quinzaine de personnes dans le centre.

Elle est organisée par la jeune association Ciwy. Sa fondatrice Peggy Banget-Mossaz ne supporte plus l’image négative dont peuvent souffrir les Parisiens auprès des étrangers, qui viennent en masse pour monter les marches de la Tour Eiffel ou visiter le Louvre.

Les barmen sont impolis ? « C’est partout pareil : certains serveurs peuvent être d’humeur maussade, d’accord, mais leur travail est fastidieux. » Les habitants sont peu accueillants et antipathiques ? Ce cliché l’agace. « Il peut y avoir un décalage entre les gens qui travaillent, pressés, et les personnes en congé, qui flânent », finit-elle par admettre. « Les Parisiens peuvent aussi être chaleureux, aidants », ajoute l’ancienne directrice de communication d’une mairie.

A lire aussi : “Slow travel : décompressez, prenez votre temps et explorez” & “5 pistes pour une digital detox réussie

« Des lieux typiques de la vie locale »

C’est en tout cas ce qu’elle cherche à démontrer avec Ciwy, une abréviation pour la phrase anglaise « Can I welcome you ? ». L’idée : recruter des ambassadeurs, prêts à accueillir des personnes de passage (étrangers ou Français) afin de leur montrer leur Paris, soit une autre image de la capitale.

Un concert de musique dans un café, un tour des brasseries locales artisanales intra-muros, une soirée dans un restaurant fétiche, une visite de musée, une belle exposition ou encore une promenade sous les passages couverts réputés. Les idées ne manquent pas !

Chaque ambassadeur peut proposer une sortie et rejoindre, sur lieu de rendez-vous, les étrangers qui se sont inscrits à l’événement. Au préalable, il doit signer une charte, qui l’engage à faire découvrir des « lieux typiques de la vie locale », à partager des anecdotes, tout en gardant le sourire. Pour l’instant, une trentaine de Parisiens organisent, en moyenne, cinq sorties hebdomadaires.

Une sortie organisée par l’équipe de Ciwy

Ciwy-ParisEt bientôt, le guide du Paris des Parisiens

La plateforme numérique de Ciwy n’est pas terminée. Jusqu’à maintenant, les ambassadeurs passaient par la page Facebook, sur Meet Up ou des sites de couchsurfing.

Or, à partir de juillet, Ciwy centralisera les bons plans sur sa nouvelle plateforme. Et dans quelques semaines, l’association proposera également à la vente des guides pour résumer les idées de promenade et les bons plans des ambassadeurs.

En attendant, chacun peut consulter le calendrier des activités ou contacter l’association à l’adresse “ambassadeurs@ciwy.paris” pour proposer ses services et une idée de sortie.

Couv_UP11_recentreeCe sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article Des toits sociaux et solidaires dans la 11ème édition de UP le mag

-> Découvrir le sommaire
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 4 Avis

Commentaires