Fête des mères, fête des pères … Ces célébrations peuvent ouvrir certaines plaies chez les enfants. Dans une petite ville de Gironde, une école a décidé de mettre en place la « fête de ceux que l’on aime ». Une initiative qui a beaucoup tourné sur la Toile.

« Encore un journaliste ! » prévient la dame à l’autre bout du fil, avant de passer le combiné à Julia. Il est vrai que l’initiative pour les enfants de cette école de Prignac et Marcamps, en Gironde, n’est pas passée inaperçue.  Le concept n’est pas si nouveau, mais « la fête des gens que l’on aime » a fait le tour du web cette semaine.

« Nous avons décidé de la mettre en place dès le début de l’année », explique Julia, la directrice de l’école, à UP le Mag. « Ce n’est pas du tout lié au mariage pour tous ou pour une quelconque revendication. On a des enfants qui ont perdu leurs mamans ou leurs papas, donc nous ne voulions pas remuer le couteau dans la plaie. On s’adapte ».

« Une belle surprise » pour les parents

« J’ai eu cette belle surprise en ouvrant le cahier de liaison de mon petit garçon de 2e section de maternelle, raconte Maëva au HuffPost. J’en ai tout de suite parlé autour de moi et j’ai eu envie de le partager sur mon Instagram. » Rapidement, la photo prise par cette « maman blogueuse » de 27 ans a fait le tour de la Toile. Un engouement qui surprend encore les maîtresses.

Photo publiée par Maëva sur le réseau social Instagram

Comment je suis fan 😍😍😍😍

Une photo publiée par Maëva Rêves de Bulle (@maevarevesdebulle) le

« Pour nous, ça ne se substitue pas aux fêtes des mères et des pères, mais ça permet d’impliquer tous les enfants. Les réactions des parents sont très positives. On est ravi de cet engouement, mais étant donné qu’on s’adapte, on ne sait pas si cette initiative sera reconduite l’année prochaine », conclut la directrice de l’école.

A lire aussi : Fête des mères, offrez un bijou équitable !

En France, certaines écoles appliquent déjà cette règle depuis quelques années, comme à Gault-Saint-Denis, dans le Centre ou encore en Haute-Savoie et en Charente-Maritime. Du côté des internautes, beaucoup saluent l’initiative et souhaiteraient que la « fête des gens que l’on aime » se généralise sur tout le pays.

up21Ce sujet vous intéresse ?

Retrouvez l’article “Céline Alvarez, l’institutrice (r)évolutionnaire” dans la 2ème édition d’UP le mag :

Mieux vivre en dépensant moins – Les bons plans pour consommer malin

-> Découvrir le sommaire et le numéro
-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 5 Avis

Commentaires