Diplômé de l’école de commerce ESCP Europe, Pierre Chevelle ne s’est jamais vu pour autant entamer une carrière dans la vente ou le marketing. Non, lui, c’est l’innovation sociale et solidaire qui l’intéresse. Portrait d’un homme qui, à travers son livre intitulé Changer le Monde en 2 heures, nous sensibilise aux nombreux outils dont nous disposons pour rendre le monde meilleur.

C’est dans un troquet parisien que nous avons rencontré Pierre Chevelle, un auto-entrepreneur de 25 ans impliqué dans l’innovation sociale. Sous ses allures de jeune surdoué fraichement diplômé, ce Lorrain ne vit en réalité que pour l’engagement citoyen et solidaire. Un sens de l’utile qui coule dans ses veines depuis tout petit : « j’ai grandi avec un père médecin et une mère infirmière. Les chiens ne font pas des chats visiblement » s’amuse-t-il à dire.

Ce que recherche Pierre avant tout, c’est allier l’utile à l’agréable. Illustration avec son ouvrage, Changer le Monde en 2 heures, qui recense quelques unes des nombreuses actions utiles, créées à partir de rien ou presque, et qui permettent à tout-à-chacun de s’impliquer dans l’innovation sociale sans trop « se prendre la tête » : « Mon rôle est de montrer comment on simplifie des engagements citoyens à grande échelle. Quand j’ai découvert le monde de l’associatif, je me suis rendu compte qu’il existait un milliard de projets novateurs dont je n’avais jamais entendu parler. Je ne comprenais pas comment était-ce possible que toutes ces actions soient sous notre nez et qu’on ne les voie pas ». Désormais grâce à son livre, on sait ce qui existe et comment y contribuer à son échelle, très simplement.

« L’engagement citoyen n’est pas réservé aux babas cool »

Aujourd’hui, Pierre veut s’inscrire sur le long terme dans l’innovation sociale et solidaire. Un domaine dans lequel il s’épanouit pleinement, comme pourrait le faire un bon nombre de ses concitoyens : « La plupart des gens qui prennent le pouvoir sur une chose qui leur tient particulièrement à cœur, ça les rend heureux. En France par exemple, il y a beaucoup de gens qui se sentent perdus dans leur travail et ne se reconnaissent pas dans ce qu’ils font. Ils pourraient être heureux en se rendant utiles dans l’engagement social ».

Pierre Chevelle compte sortir un deuxième tome à la rentrée prochaine. Son objectif est double : mettre en lumière de nouvelles actions et combattre les stéréotypes liés à l’engagement citoyen : « Il y a énormément de problèmes dans le monde qui sont liés à des clichés ou des préjugés. L’engagement citoyen en est le parfait exemple. On a l’impression que c’est chronophage et réservé à des personnes radicales ou babas cool alors que ce n’est pas le cas ». A le voir agir et s’exprimer, Pierre Chevelle en est le parfait exemple.

… Cet article est extrait de la 11ème édition d’UP le mag Couv_UP11_recentree

Dossier spécial : “En 2016, quelle place pour le grand âge ?”

Retrouvez les rubriques du magazine : UP AND CO, ILS CHANGENT LE MONDE, JE CHANGE MA FAÇON D’ÊTRE ainsi que la nouvelle rubrique ENTRE NOUS, dédiée au mieux vivre ensemble, en partenariat avec Respect mag.

-> Découvrir le sommaire

-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !


Commentaires