La période des examens se rapproche. Dans trois mois exactement, par exemple, les élèves de terminale débuteront les épreuves du bac 2016. Il est temps de se pencher sur les révisions avec les annales du bac et autres exercices en boucle. A l’heure du numérique, cela peut passer par des sites ou applications pour apprendre autrement. L’application Snapschool, par exemple, mise sur le collaboratif : elle permet aux élèves de s’entraider pour réussir.

Les révisions nouvelle génération, c’est donnant-donnant pour un ticket gagnant ! Sur Snapschool, chaque élève peut faire appel à la communauté en cas de panne sèche face à un exercice. Le principe est simple : il prend en photo son problème, le poste sur la plateforme et les autres utilisateurs sont invités à soumettre leur solution. Cette application gratuite s’adresse aux élèves de la 6e à bac +5. Elle a été créée par l’entreprise digiSchool, spécialisée dans l’éducation numérique, également à l’origine du site d’entraide devoirs.fr.

Snapschool capture écran

«Nous nous étions rendus compte que les élèves partageaient leurs problèmes sur des réseaux sociaux comme Facebook, mais qu’il n’existait pas de service spécialement dédié à l’entraide pour les devoirs», explique Thomas Gründer, responsable du pôle mobile de digiSchool.

Aider et être aidé

Mais attention, pas question que ce soit toujours les mêmes qui bûchent. L’application fonctionne avec un système de points. «Au moment de son inscription, l’utilisateur se voit offrir un jeton. Publier un devoir coûte un jeton, répondre aux problèmes des autres permet de gagner des jetons. C’est un cercle vertueux», explique Thomas Gründer. Un autre système de points, les «gemmes», peut être utilisé pour donner plus de visibilité à son devoir. L’utilisateur gagne un «gemme» lorsque sa solution proposée à un devoir est élue «meilleure réponse» par la communauté.

«Tous les devoirs et les réponses sont filtrés par une équipe de modérateurs», précise le responsable du pôle mobile de digiSchool. L’application, qui a été lancée en France en 2014, rassemble aujourd’hui 200.000 membres. Elle est disponible sur GooglePlay et l’AppStore. Fort de son succès, le service a récemment été déployé dans d’autres pays comme les Etats-Unis, l’Espagne et l’Angleterre.

UP51

Si les nouveaux modes d’apprentissage et l’ innovation au service du savoir et de la pédagogie vous intéressent, retrouvez le dossier spécial de la 5ème édition d’UP le mag :

Dossier spécial : La grande classe – Apprendre n’a  jamais été aussi facile !

-> Découvrir le sommaire et le numéro

-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 1 Avis

Commentaires