Les femmes sont infirmières, nounous ou secrétaire ; les hommes sont médecins, pompiers pdg. Cliché ? Oui, sauf que dans la presse, le cinéma ou la télévision, la représentation des femmes est encore bien souvent genrée. À l’occasion de la journée des droits des femmes, découvrez l’application « Quand je serai grande » pour offrir aux enfants des modèles d’héroïnes de tous les temps.

Connaissez-vous Hagnodikè, la première femme médecin dans la Grèce antique ? Ou Annie Oakley, une tireuse d’élite du grand Ouest de la fin du XIXe siècle ? Probablement que non. Pourtant ces femmes ont marqué l’histoire avec un grand H. C’est pour réhabiliter ces héroïnes dans la mémoire collective mais surtout pour proposer aux petites filles des modèles de femmes inspirantes que trois étudiantes de LISAA, l’école des métiers des arts appliqués, depuis rejointes par un quatrième co-équipier masculin, ont décidé de lancer une application à visée éducative intitulée « Quand je serai grande » destinée aux enfants de 8 à 10 ans. « Nous voulons faire découvrir aux enfants de nouveaux modèles inspirants, et faire en sorte que les petites filles puissent s’imaginer aventurière, scientifique ou aviatrice aussi bien que danseuse ou princesse : chacune a le droit de faire ce qu’il lui plaît », explique Amandine Crépin, l’une des trois co-fondatrices du projet. D’ailleurs, le projet s’inspire du « Guide des métiers pour les petites filles qui ne veulent pas finir princesses », de l’auteure et ingénieure informatique Catherine Dufour. Dans ce livre très pratique, les filles peuvent découvrir 50 professions, depuis physicienne à chef d’orchestre, en passant par femme d’affaires, informaticienne ou surfeuse mais aussi deux portraits associés à chacun de ces métiers : celui d’une pionnière et celui d’une femme d’aujourd’hui.


Dix portraits de femmes inspirants


Dès son lancement, l’application proposera dix portraits de femmes bien souvent méconnues comme cette peintre japonaise d’estampes ou Misty Copeland, la première afro-américaine à avoir été nommée première danseuse dans un corps de ballet en 2015. Chacun des portraits sera découpé en plusieurs « tranches de vie » illustrées et animées. « Nous avons choisi de raconter les évènements les plus marquants de la vie de chacune de ces femmes, et nous avons également accompagné ces histoires de quelques informations complémentaires sur le contexte historique, le métier aujourd’hui…», détaille Amandine Crépin.Rendez-vous en fin d’année 2016 pour découvrir ces femmes d’exception qui compléteront le tableau des quelques-unes déjà connues et qui peut-être figureront un jour dans les manuels d’histoire aux cotés des Napoléon, Charlemagne et autres Charles-de-Gaulle.

Teaser Quand je serai grande from Amandine Crepin on Vimeo.

Pour aller plus loin, replongez-vous dans la UP conférence tenue en 2014 sur le thème “Liberté, Egalité, Parité”

Info inspirante ?
Avis des lecteurs 4 Avis

Commentaires