Devenir la ville la plus verte du monde d’ici 2020, tel est le projet ambitieux de la ville de Vancouver au Canada. Pour atteindre son but, la Mairie envisage d’interdire les gobelets de café jetables.

La chasse aux produits à usage unique est ouverte ! La Maire de Vancouver planche depuis début février sur une interdiction des sacs plastiques mais également des gobelets de café à emporter très populaire en Amérique du Nord. Ce type de produits a un impact sur la planète mais également sur les finances des producteurs.

“[Les produits à usage unique représentent] un coût important pour les entreprises aussi. Elles payent pour mettre entre les mains de leurs clients quelque chose qu’ils jetteront à la poubelle dans les 20 minutes suivantes. […] Dans dix ans, nous regarderons en arrière et nous nous dirons que la période que nous vivons actuellement en Amérique du Nord était complètement délirante”, explique au Huffington Post canadien Andrea Reimer, élue écologiste au conseil municipal de Vancouver.

Vancouver, une ville qui lutte contre le réchauffement climatique

Finis les gobelets jetables, les clients pourront venir tout simplement avec leurs tasses ou leur thermos. Dans certaines grandes villes, il est déjà possible de faire ça. Le leader de la vente de boissons Starbucks, qui produit 4 milliards de gobelets chaque année, s’est emparé de cet enjeu écologique. Aux États-Unis, la firme propose 10% de réduction aux clients qui viennent avec un récipient.

Vancouver s’est lancée dans un vaste de projet luttant contre le réchauffement climatique. Dans la prochaine décennie, la ville prévoit de passer à une énergie 100% renouvelable.


Commentaires