Que faire du pain rassis qui s’entasse dans les boulangeries ? Une chef d’entreprise ligérienne a trouvé la solution : en faire de la bière.

Boulonji, qui signifie boulanger en forézien, est une bière responsable. A l’origine de concept surprenant, Anne-Laure Pelloux-Prayer-Molle ancienne chercheuse au CNRS qui a ouvert sa propre brasserie artisanale dans une petite ville près de Saint Étienne. Une initiative qui permet de favoriser la consommation locale, mettre en avant la filière agricole de la Loire et surtout éviter le gaspillage.

Fourni par un boulanger de la ville de Saint-Just-Saint-Rambert, le pain est chauffé au four avant d’être concassé et transformé. Cet ingrédient remplace les céréales qu’on retrouve généralement dans une recette de la bière traditionnelle.
Avec 35 kilos de pains rassis et 175 kg de malt d’orges, l’entrepreneuse a pu faire 1 300 litres de bières. Ce qui équivaut à 3500 bouteilles de 33cl.

Une initiative qui connait un véritable succès sans aucune publicité, puisque tout son stock s’est épuisé en seulement deux mois.  Pour les curieux, cette bière d’un autre genre sera remise en vente dès juillet prochain au prix de 2 euros 30 la bouteille.

Pour rappel, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.


Commentaires