Vous n’avez rien compris à la dernière chanson de Booba ? Vous vous sentez complétement perdu quand on dit d’un événement qu’il est «oufissime ?». Pas de panique ! Un site collaboratif peut vous sauver. Il existe à présent un dictionnaire de l’argot en français, en ligne, enrichi par et pour tous.

Wikipedia fête actuellement ses 15 ans, l’occasion de se souvenir du nombre de fois où cette encyclopédie, gratuite, rédigée par des milliers de mains volontaires, est venue nous sauver la mise. Voilà 15 ans déjà que lorsqu’on sèche complétement sur la date d’une grande bataille ou le nom de personnalité censée être connue, le collaboratif vient enrichir notre culture G.

Wikipédia a aussi un dictionnaire, Wikitionnaire, mais il n’existait pas jusqu’ici sur le web de dictionnaire collaboratif de l’argot. Du moins pour les francophones. Car les anglophones peuvent se mettre à la page sur Urban Dictionary depuis 1999, un dictionnaire «de la rue», en ligne, dans lequel les définitions sont proposées par des internautes. Dicorico.com vient combler le vide, avec, sur le même principe, un dico en ligne où chacun peut proposer des définitions de tous ces nouveaux mots ou expressions parfois surprenants qu’on peut entendre dans la bouche des jeunes (ou moins jeunes).

Qu’apprend-t-on sur Dicorico ? Par exemple que «YOLO» est l’abréviation de You Only Live Once, «on ne vit qu’une fois», en anglais. D’où la définition proposée sur le site : «généralement employé avant de faire un truc débile qui n’a pas de sens». Mais dicorico.com ne se cantonne pas à l’argot, les internautes sont aussi invités à partager leur vision de mots de tous les jours. Cela offre quelques passages poétiques. Par exemple : «Amour : Grand cadeau du Seigneur fait à l’Homme».


Commentaires