Chaque année, 2.000 manifestations culturelles se tiennent à Paris. La Mairie de la Ville impose désormais aux organisateurs une charte pour des évènements écoresponsables.

Tout évènement qui se tiendra sur le sol parisien se doit d’être respectueux de la nature : c’est ce qu’exige la Mairie de Paris depuis le mercredi 20 janvier dans une charte. Pour aiguiller les organisateurs, la ville lumière a conçu un guide pour réduire l’empreinte écologique de ce genre d’évènements.

« La municipalité souhaite ainsi que l’écoconception soit privilégiée, dans le plus grand nombre possible de domaines. Elle souhaite également qu’une communication écoresponsable puisse être développée, afin de sensibiliser le public et l’ensemble des acteurs concernés aux enjeux écologiques», explique le communiqué de presse.

« C’est une compilation de toutes les bonnes pratiques écologiques que l’on connaît et beaucoup de conseils de bon sens » explique Célia Blauer, adjointe Europe Ecologie les Verts au développement durable.

Dans cette charte, 8 types d’actions sont répertoriés : le déplacement, la maitrise de l’énergie, la gestion des déchets… La Mairie de Paris incite par exemple les festivals à encourager les festivaliers à venir en transport en commun ou à vélo.

L’exemple à suivre est sans aucun doute le festival We Love Green qui se déroule tous les étés au parc Bagatelle. Utilisation de matériaux scéniques recyclables, toilettes sèches, panneaux solaires, cet évènement n’a pas attendu la charte pour s’y mettre.

Dès 2017, ceux qui ne se plieront pas à cette charte se verront refuser une installation sur Paris pour une durée maximale d’un an.


Commentaires