Le premier forum La France s’engage s’est tenu les 30 et 31 janvier au Carreau du Temple à Paris. L’occasion de rencontrer les lauréats de ce label qui valorise des projets socialement innovants et de prendre une bonne dose d’optimisme.

Depuis le lancement du programme en 2014 par le président de la République, 62 projets partout en France ont été désignés lauréats «La France s’engage». Tous sont des associations ou porteurs de projets qui s’investissent pour faire bouger la France, sur des thématiques telles que l’éducation, la culture, l’écologie ou encore la citoyenneté. Le premier forum «La France s’engage» a donné à voir la diversité de ces lauréats, réunis lors d’un weekend placé sous le signe de l’engagement. De Jaccede, qui facilite le quotidien des personnes à mobilité réduite, à Acta Vista qui favorise le retour à l’emploi, en passant par Coexister, qui promeut le vivre-ensemble, et bien d’autres, les projets sont variés et jamais inutiles.

  Certains projets existent depuis plusieurs années, quand pour d’autres, c’est le début d’une véritable aventure. L’association Réseau Éco Habitat, par exemple, existe depuis à peine 18 mois. «J’ai participé au concours La France s’engage un peu par hasard, sur le conseil d’un ami, sans vraiment y croire… Finalement, le 22 décembre, nous étions parmi les lauréats reçus à l’Elysée, un beau cadeau de Noël !», raconte Franc Billeau, fondateur de l’association. Réseau Éco Habitat accompagne les personnes en précarité énergétique, en les aidant à mobiliser des solutions techniques et aides financières pour rénover leurs habitats. Le tout, en travaillant avec des éco-matériaux. Grâce au soutien financier promis par le label, l’association souhaite développer ses outils pédagogiques et ouvrir deux postes.     

Actifs et positifs

  «Etre lauréat de la France s’engage permet de bénéficier de soutiens techniques et financiers. Cela va nous aider à changer d’échelle», explique Tiphaine Dupont, sur le stand du projet Ideas Box. Cette médiathèque en kit est développée par Bibliothèques Sans Frontières et a été dessinée par Philippe Starck. Autonome en énergie, elle est déployée auprès de populations vulnérables, notamment dans des camps de réfugiés, pour leur offrir un accès à des livres, ordinateurs et tablettes. Elle peut aussi être utilisée pour des actions éducatives, par exemple en France. «En deux ans et demi d’existence, 12 Ideas Box ont été déployées dans 7 pays, dont le Burundi et le Liban. D’ici 2020, nous voudrions implanter 1.000 Ideas Box à travers le monde», affirme la directrice administrative et financière de Bibliothèques Sans Frontières.      

«Ce forum nous permet de gagner en visibilité et de rencontrer des personnes avec qui nous pourrions éventuellement travailler», affirme Naïm Shili, 18 ans, vice-président de Union Nationale Lycéenne. Il est à l’origine du projet prix spécial du public en juin 2015, «Dis-le à tout le monde» : des ateliers de prévention sur le harcèlement scolaire, animés par des lycéens, dans des lycées. Vitrine, mais aussi terrain de rencontre, l’événement a d’ailleurs débuté par un «Speed Dating du service civique», avec d’éventuels futurs volontaires. Plusieurs tables rondes, sur des thèmes tels que L’engagement à l’heure du numérique : une révolution ?, ou encore Le sport, vecteur de citoyenneté ? ont été animés par des lauréats, bénévoles du service civique, journalistes et personnalités engagées de l’économie sociale et solidaire (ESS).      

Dans une France trop souvent dépeinte sous ses mauvais jours, ce weekend d’émulsion positive a permis de mettre la lumière sur tous ces Français, jeunes ou moins jeunes, qui sont prêts à mettre un autre monde en marche. Un événement qui fait du bien dans ces temps parfois difficiles, et qui n’a pas manqué d’attirer de nombreux visiteurs. En tout, plus de 4.000 personnes  se seront baladées dans les allées du Carreau du Temple ce weekend. Dont un visiteur de taille : en plus des ministres Najat Vallaud-Belkacem (Education), Patrick Kanner (Jeunesse), Laurence Rossignol (Famille) et Annick Girardin (Développement), le président en personne, François Hollande, a fait une apparition surprise au forum samedi après-midi.

Le programme la France S’engage se poursuivra jusqu’en 2017, avec encore deux sessions d’ici la fin du mandat de François Hollande. Les candidatures pour les prix de juin 2016 sont ouvertes jusqu’au 5 février.


Commentaires