UP le mag ouvre ses pages à Charlotte Normand, première comédienne (auto-certifiée) AB… Actrice Biologique ! Déforestation, OGM, surconsommation… Dans ses sketchs rien ne lui échappe, mais jamais sans humour. Portrait.

« On peut rire de tout, ça dépend de comment». Charlotte Normand, c’est l’alliance de convictions écologiques et de talents d’humoristes, pour sensibiliser sans plomber et faire rire, mais pas sans réfléchir. Dans son one-women show « Mise au vert », la comédienne incarne tour à tour une grandmère alsacienne, un pêcheur, une représentante de Monsanto ou une habitante de notre planète dans vingt ans. Elle ose, tout, frisant l’impertinence pour secouer nos consciences. Son credo : « Si on arrive à rire des choses, ou au moins à en sourire, ça permet de les regarder en face. » En décrivant l’absurdité de certaines situations, Charlotte encourage au changement. Il ne s’agit pas de se fendre la poire en regardant les hommes détruire la planète, mais plutôt d’apporter un regard différent dans le paysage de la sensibilisation à l’écologie. « Les gens en ont besoin aussi. J’ai beaucoup travaillé avec des municipalités, des collectivités, qui programmaient des choses tout à fait sérieuses, mais parfois les gens sortaient de là un peu déprimés, pour eux c’était intéressant d’avoir un regard complémentaire », explique la comédienne d’origine « mi-landaise, mi-alsacienne. »

Des convictions, une dose d’autodérision

« Le théâtre a toujours fait partie de ma vie, j’en fais depuis que j’ai 7 ans », explique Charlotte Normand. Sa curiosité pour le monde fait aussi parti des choses qu’elle a développé très tôt, et ce n’est pas pour rien qu’elle a fait des études à Sciences Po. Après plusieurs expériences professionnelles dans la culture, elle a profité d’une période de chômage pour monter son propre spectacle : « Comme à ce moment-là j’affinais mes convictions écologiques, je me suis dit que ce serait un bon moyen d’en parler. Je voulais faire quelque chose qui me ressemble, pas un énième one-woman show sur le célibat », souligne-t-elle. Charlotte Normand complète depuis juin son engagement avec une web-série, où elle incarne le quotidien d’une jeune femme pleine de convictions écologiques face à un entourage qui n’est pas forcément sur la même longueur d’onde. Les épisodes ne manquent pas d’autodérision.Certains risquent même de retrouver dans certains personnages un sentiment de « déjà-vu » appréciable. Puiser dans le quotidien, pour parler de choses concrètes, voilà sa recette. « Pour moi, l’écologie c’est un sujet de tous les jours, pas une idée abstraite », martèle-t-elle.

couv_up_le_mag
Cet article est extrait d’UP le mag n°10 :

-> Découvrir le sommaire

-> Abonnez-vous pour recevoir ce numéro ou achetez-le dès maintenant !


Commentaires